Achat et installation de mon cadre à rayonnement infrarouge Redwell

Cadre chauffant a rayonnement infrarouge RedwellTel que je le mentionnais dans ce billet, je me suis récemment découvert un intérêt pour les appareils de chauffage à rayonnement infrarouge se présentant sous forme de cadres à suspendre aux murs.

Thermostat pour prise de courant PSP300
Thermostat pour prise de courant 120V PSP300

Ayant découvert que la compagnie autrichienne Redwell distribuait ses produits au Canada, à partir de l’Ontario, j’ai donc fait des démarches afin de me procurer un ensemble comprenant un cadre vertical “Abstract 4” de 600mm X 1000 mm ( 24 po X 40 po ), d’une puissance de 580 watts, conçu pour chauffer une pièce d’une superficie d’environ 150 pieds carrés. Je me suis également procuré un thermostat PSP300 qui se branche dans une prise électrique de 120V afin de le contrôler. Le prix régulier du kit, incluant les frais de livraison de 100$ et les taxes de 14,5% s’élevait à 1920$.

Trouvant le prix un peu élevé ( en fait, pas mal plus que “un peu”, mais bon… ) j’ai alors tenté de négocier afin de m’offrir cet ensemble pour 1750$. Mais il semblerait, qu’à ce moment,  le “absolute minimum” ( excusez l’anglais mais j’aimais l’expression du vendeur !! ) était de 1829$. Cela constituait une baisse de prix d’à peine 90$ et représentait donc un rabais de moins de 5%. Je lui ai donc fait part que c’était trop cher pour moi et de me le laisser savoir si des offres spéciales se présentaient en cours d’année.

Une semaine plus tard, il me contactait pour m’indiquer qu’il venait de discuter avec le propriétaire et qu’il était maintenant disposé à me vendre l’ensemble pour 1750$. Il n’en fallait pas plus pour que je passe la commande.

Morale de l’histoire ? Il ne faut jamais hésiter à négocier.

Le choix du modèle

Pourquoi avoir opté pour ce modèle précis de panneau de chauffage infrarouge ? Pour la simple raison que je le trouvais plus élégant que les tableaux à craie ou à crayons feutres et qu’il était moins onéreux que les miroirs et les panneaux de verre.  Ne connaissant pas encore toutes les subtilités du produit j’ai opté pour un modèle que je pourrais installer à la verticale mais également à l’horizontale ( le motif abstrait va aussi bien dans un sens que dans l’autre ).

Faisant usage de couleurs plutôt passe-partout pour mon décor il me permettrait, aussi, de l’installer à un endroit autre que celui originalement prévu si cela s’avérait nécessaire.

Choix d'images verticales pour les cadres chauffant à infrarouge Redwell
Le choix d’images pour les panneaux verticaux est plutôt limité et ne plaira certainement pas à tous. On peut toutefois décider d’opter pour un tableau pour craie, pour crayons feutres effaçables ou encore pour un motif uni ( bleu, blanc, rouge ou noir ).

Une fois la commande passée je recevais donc, environ 3 jours plus tard, un avis m’indiquant que mon ensemble était arrivé et que je pouvais aller le récupérer au bureau de Purolator.

L’installation

Cadre chauffant infrarouge Redwell dans sa boîteEmballage panneau de chauffage infrarouge RedwellL’installation s’est avérée aussi simple que prévue, même pour quelqu’un d’aussi peu manuel que moi. Il suffit de fixer l’affiche inclue dans le kit au mur, de la mettre au niveau, de percer des trous aux endroits indiqués, de la retirer du mur, d’insérer les chevilles de plastique, d’y visser les boulons, de coller les feutres au pattes du cadre et de le suspendre aux boulons. Par la suite, il suffit de programmer le thermostat ( horaire de semaine et de fin de semaine ) et d’y brancher le cadre à condition d’avoir une prise de courant à une distance raisonnable. Dans mon cas, une petite rallonge électrique s’est avérée nécessaire.

Installation au mur d'un cadre chauffant infrarouge Redwell
Une affiche à fixer au mur indique à quels endroits percer les trous pour les différentes grandeurs de panneaux

Le plus difficile, en fait, est de déterminer l’endroit où installer le cadre. Assez haut afin d’éviter que les enfants ne soient portés à y toucher et possiblement s’y brûler et idéalement dans une pièce de taille adaptée à la puissance de chauffage du cadre. Dans mon cas, j’ai opté pour ma salle à manger bien que j’appréhende que ce ne soit pas un endroit idéal étant donné qu’il s’agit d’une aire ouverte et que la pièce possède une faible masse thermique. L’absence de mur empêchera probablement le rayonnement de ces derniers qui est sensé contribuer au confort de ce type de chauffage. J’espère toutefois que le rayonnement direct sera assez puissant afin de nous réchauffer sans avoir à trop chauffer la pièce. Mais j’ai bien l’intention de réaliser quelques tests en le changeant de pièce. Je crois qu’une utilisation plus judicieuse serait probablement dans une chambre à coucher où on trouve plus de surfaces qui peuvent diffuser de la chaleur après avoir été réchauffés par les infrarouge ( meubles, lit, couette, drap, murs, etc )  Je n’ai toutefois pas opté pour cette solution car, habitant dans un cottage, les chambres, situées à l’étage, nécessitent très peu de chauffage.  Le panneau aurait donc peu servi.

Photo d'un cadre de chauffage à rayonnement infrarouge Redwell installé au mur
L’installation une fois terminée

Conclusion

N’ayant pas eu le temps de réaliser de tests exhaustifs, je me retiendrai donc de faire plus de comemmentaires pour le moment. Je vous reviendrai donc avec un autre billet, où j’y discuterai de mon expérience et de ma satisfaction envers le produit.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

2 réflexions sur « Achat et installation de mon cadre à rayonnement infrarouge Redwell »

    1. En général je peux dire que je suis très satisfait. Mais je ne crois pas, dans ma situation particulière, que je puisse réaliser réellement d’économie monétaire car on ne doit pas se cacher que le produit est extrêmement cher.

      Comme j’ai installé mon cadre dans aire plutôt ouverte, il est difficile de savoir qu’elle est sa réelle efficacité. Mais ça chauffe bien et c’est extrêmement agréable de sentir la chaleur du cadre dans son dos lorsqu’on est attablé. C’est très relaxant.

      Mais je crois que la meilleure utilisation est dans une pièce fermée. Il faudrait d’ailleurs que je tente de l’installer de façon temporaire dans une telle pièce afin d’y maintenir une température inférieure de quelques degrés et ainsi déterminer si le confort peut être maintenu grâce au rayonnement infrarouge réfléchi sur les murs et la matière. Dans ma salle à manger, il y a peu de matière et peu de murs. C’est donc le rayonnement direct que l’on ressent le pluis. Et comme il y a également des plinthes électriques dans les pièce adjacentes, peut-être que ces dernières travaillent plus. Ce n’est donc pas une situation idéale pour juger de l’efficacité du cadre.

      Lors du salon Expohabitation qui se tenait en fin de semaine j’ai découvert une compagnie qui offre des cadres à rayonnement infrarouge qui semblent encore plus intéressants que ceux de Redwell. Leurs cadres sont beaucoup plus minces et on un finition de type “toîle”. Le choix d’images semble également plus intéressant, à mon avis. Le nom de la compagnie est Prestyl Energy. Voici leurs produits: http://prestylenergy.ca/heat-panels/the-panels/

      Et voici les prix: http://prestylenergy.ca/heat-panels/prices-ordering-info/

      Mais disons que leur site WEB n’est pas un modèle de clarté à mon avis.

      Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *