arrivee-azur-montreal

AZUR arrive à Montréal : La STM reçoit le premier train prototype


arrivee-azur-montreal

MONTRÉAL, le 28 avril 2014 /CNW Telbec/ – C’est avec enthousiasme que la Société de transport de Montréal (STM) accueille ce matin la première voiture AZUR livrée par le Consortium Bombardier-Alstom (CBA) sur un fardier mesurant plus de 27 mètres.

« La réception du premier train prototype AZUR est un moment historique que nous attendions avec impatience! Il s’agit d’une étape majeure qui mènera à la livraison d’un deuxième train qui sera complètement aménagé pour accueillir notre clientèle d’ici la fin de 2014, si tous les tests se déroulent comme prévu », a expliqué M. Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM.

« L’arrivée de ces nouvelles voitures marque un jalon important dans le projet de remplacement des voitures MR63 et nous rapproche de l’objectif de modernisation du réseau de métro en accroissant sa fiabilité et sa capacité d’accueil. À terme, elles permettront de répondre adéquatement à la hausse significative de fréquentation du métro ainsi qu’aux attentes des Montréalais et de tous les citoyens du Québec qui l’emprunteront », a déclaré le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti.

« Avec leur design moderne et leur nouvel aménagement intérieur, ces voitures contribueront à la revitalisation du métro; elles en feront un métro plus puissant, plus confortable, mieux éclairé, moins bruyant, mieux aéré et plus spacieux. Bref, un métro plus agréable à utiliser », a affirmé le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

Une centaine d’essais pour un seul train prototype

Dès que l’assemblage du train sera complété, les équipes de CBA et de la STM réaliseront une centaine d’essais statiques, dynamiques et de qualification qui devraient s’échelonner sur une période de huit mois. Ces essais s’effectueront d’abord dans l’Atelier Youville et se poursuivront sur une voie de raccordement menant au réseau du métro. Les voitures seront ensuite graduellement mises à l’épreuve, durant la nuit, sur l’ensemble du réseau.

Les essais serviront à valider la performance des différents équipements et systèmes dans l’ensemble du réseau du métro, afin d’en assurer la conformité avec les spécifications techniques. Parmi les essais qui seront effectués au cours des prochains mois, mentionnons ceux liés à la validation du gabarit du train représentant toutes les conditions d’exploitation possibles dans les tunnels du métro, de même que de nombreux essais de propulsion et de freinage, de ventilation, de mesures de bruit intérieur et extérieur, de confort de roulement et de contrôle de train. D’autres permettront de valider de nouveaux systèmes comme ceux du comptage des voyageurs et de la vidéosurveillance, des annonces automatiques, de l’affichage dynamique d’information voyageur et du système de diagnostic. Les essais dynamiques seront réalisés dans les différents cas de chargements possibles, soit d’un train vide jusqu’à un train à pleine capacité. Pour ce faire, il sera rempli de sacs de graviers pour simuler un poids équivalant à plus de 1 500 voyageurs.

Le réaménagement des Ateliers Youville pour une plus grande performance

Avec un nouveau train mesurant 152 mètres et ouvert sur toute la longueur, la STM a dû adapter ses installations aux Ateliers Youville pour accueillir les trains AZUR. La reconfiguration du site a nécessité la construction de six nouvelles voies sur pilotis et une voie de levage, qui faciliteront l’accès aux composantes et rendront les interventions d’entretien beaucoup mieux adaptées aux travaux de maintenance. Des changements importants quant aux façons de faire ont également été apportés pour le retrait, la pose et le transport des bogies (chariots à deux essieux sur lequel le châssis d’une voiture de métro est articulé par pivot). Le remplacement pourra s’effectuer sans détacher ni déplacer les voitures car un système soulèvera les neuf voitures simultanément pour permettre un accès sous le train. Les bogies pourront alors circuler de la voie de levage jusqu’à l’atelier des travaux majeurs.

Le réaménagement des voies de maintenance a nécessité le réalignement des voies de raccordement des Ateliers, portant maintenant leur nombre à sept. Une voie supplémentaire a également été construite pour acheminer un train à un bâtiment de 240 mètres où a été aménagé un laveur de train. Des dispositifs permettront de laver sous les voitures ainsi que la surface extérieure d’un train. De plus, dans un souci de développement durable, 50 % de l’eau utilisée proviendra du traitement des eaux usées, 25 % proviendra de l’eau de pluie et seulement 25 % de l’eau du système des aqueducs sera requise. Ayant la capacité d’entretenir jusqu’à 72 trains, le nouvel atelier de maintenance a été adapté pour recevoir des équipements spécialisés, comme un nouveau système de distribution et de récupération des huiles usées ainsi qu’un système de distribution d’azote pour la mise à niveau de la pression des pneus des voitures.

Le développement durable est au cœur de l’acquisition de l’AZUR

Les voitures AZUR représentent un modèle en matière d’écoconception. En effet, les techniques d’assemblage et les matériaux choisis ont fait l’objet de choix rigoureux pour respecter les meilleures pratiques en matière de développement durable. Lorsqu’elle aura atteint sa fin de vie utile, 92,5% de la voiture sera réutilisable, recyclable ou valorisable.

« L’arrivée des nouvelles voitures de métro AZUR revêt une importance cruciale pour la STM. Elles sont un maillon essentiel à l’amélioration de notre offre de service, ce qui constitue la priorité numéro un de notre Plan stratégique 2020. Elles amélioreront également la fiabilité du métro, un élément primordial pour nos clients. Dès que les derniers tests en service clientèle seront concluants, nous recevrons de nouvelles voitures à raison d’un train par mois. Les 468 voitures devraient être en service à l’automne 2018 », a conclu le président du conseil d’administration de la STM.

Rappelons que la STM est un acteur économique important. En effet, plus de 150 fournisseurs canadiens, dont une centaine établis de longue date au Québec, contribuent à la réalisation du projet dont le contenu canadien excède 60 %.

SOURCE Société de transport de Montréal

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *