IMG_0227_modifié-1

Bilan hiver 2015-2016- Autonomie et recharge rapide de ma LEAF, par grand froid


Lorsque je mentionne que je conduis une voiture électrique on s’empresse inévitablement de me demander quelle est son autonomie en général et plus particulièrement en hiver. Jusqu’à présent je n’avais pas de réponse très précise pour la saison hivernale.  Je suis maintenant en mesure de répondre à cette épineuse question avec plus d’aplomb.

Maintenant que je conduis ma LEAF 2013 sur une base régulière je commence à mieux la connaitre et à me sentir plus confortable lorsque vient le temps de planifier mes déplacements. Parce qu’ils ne faut pas se mentir l’autonomie de la LEAF par grand froid est amoindrie. C’est donc important de pouvoir partager ses expériences et, le plus important, d’apprendre à connaitre sa voiture.

Autonomie voiture electrique Nissan LEAF hiver

Consommation et autonomie de la voiture électrique Nissan LEAF par grand froid l'hiver
5 janvier 2016: une moyenne de 4,4 km par kW

Alors, elle est de combien l’autonomie de la LEAF lors des grands froids d’hiver ? Jusqu’à présent je peux affirmer que la plus basse autonomie que j’ai pu expérimenter lors d’un parcours sans circulation, a été d’environ 95 km ( 4,4 km par kWh) le 5 janvier dernier alors que la température a variée entre -23C et -19C. L’été, mon autonomie se situe plutôt entre 150 et 160 kilomètres.

Itineraire Nissan LEAF autonomie hiver froid

En effet, le 5 janvier dernier je devais faire deux arrêts dans la région de Laval avant de me rendre au bureau, pour un total de plus de 80 km. Comme je me doutais bien que ce serait beaucoup trop serré sans effectuer de recharge j’avais planifié un arrêt à une borne de recharge rapide du St-Hubert de Laval sur le boulevard St-Martin. Cette borne de 400V, en courant continu, peut, dans les meilleures conditions, fournir une puissance d’environ 50kW.

La voiture de livraison électrique Nissan LEAF du St-Hubert de LAVAL sur le boulevard St-Martin
La voiture de livraison électrique Nissan LEAF du St-Hubert de LAVAL sur le boulevard St-Martin
Explication recharge rapide voiture electrique - autonomie hiver froid Nissan LEAF
Les explication sur la marche à suivre pour la recharge rapide
Vitesse de recharge borne rapide BRCC Nissan LEAF hiver
En début de recharge, la puissance était d’environ 25kW
Vitesse de recharge borne rapide BRCC Nissan LEAF hiver
En fin de recharge la puissance n’était plus que de 13 kW

J’ai pu constater que la température avait une grande influence sur la vitesse de recharge de la batterie de ma LEAF 2013 ( certains modèles de voitures électriques sont moins pénalisés par le froid ). Alors que la puissance de recharge n’était que de 25kW au début de la recharge, elle n’était plus que de 13kW 20 minutes plus tard. La moyenne de puissance a été d’environ 17kW, ce qui est environ 3 fois moins rapide que le maximum que je devrais pouvoir atteindre cet été ( je ne l’ai pas encore essayé ).

Évidemment, de ce fait, la recharge rapide en hiver est donc beaucoup plus coûteuse car, pour la même durée, la  quantité d’énergie obtenue est beaucoup moindre ( le coût est de 10$/heure facturable à la minute).

Il faut également savoir que la vitesse de recharge n’est pas linéaire, la recharge étant plus rapide lorsque le niveau de la batterie est bas.

Lorsque je suis arrivé à la borne, le niveau de ma batterie était à 33% et lorsque j’ai quitté, 20 minutes plus tard, il était de 64%.

Sommaire de ma recharge sur la BRCC chez St-Hubert à Laval avec ma Nissan LEAF 2013

A une autre occasion, alors que je me rendais au bureau, un accident à causé un bouchon de circulation qui m’a obligé à m’ immobiliser pendant 15 minutes. Rendu à destination, 60 kilomètres plus loin, il ne me restait plus que 7 kilomètres d’autonomie selon mon application LEAF Spy Pro et 12 km selon ma LEAF.

Bouchon de circulation autonomie voiture électrique Nissan LEAF hiver

Dans les pires conditions, pris dans un bouchons de circulation, il serait donc théoriquement possible de ne pouvoir parcourir plus de 60 km à 70 km. Mais évidemment, dans ce genre de situation, on peut toujours prendre la décision de couper le chauffage si on craint de ne pas se rendre à destination

Bouchon de circulation autonomie voiture électrique Nissan LEAF hiver

 

LEAF Spy PRO - autonomie restante hiver voiture électrique Nissan LEAF

Par contre, si on analyse les résultats, en moyenne, durant les mois de janvier et février, l’autonomie de ma LEAF a été de 112 km.

autonomie-consommation-nissan-leaf-hiver-janvier-2016

autonomie-consommation-nissan-leaf-hiver-fevrier-2016

Conclusion

En conclusion, il faut savoir bien planifier ses déplacements l’hiver en tenant compte des différents facteurs qui ont une influence sur l’autonomie ( topographie, température, vitesse, risque de congestion, etc.. ). Et également avoir quelques outils qui peuvent nous aider tels que LEAF Spy couplé à un lecteur OBD2, Plugshare, Le répertoire des bornes de recharge, sa carte du Circuit Électrique, etc..

Et comme plusieurs ménage possède plus d’un véhicules, il est toujours possible de faire un échange lors des quelques journées de froid extrême. Et si vous optez pour votre voiture électrique, n’oubliez pas de la préchauffer avant de partir…

Évidemment, bientôt, avec les voitures électriques qui seront équipées de batterie de plus grande capacité, ce problème se résorbera. On n’a qu’à penser à la LEAF 2016 SV qui possède une batterie d’une capacité de 25% supérieure à la mienne et dont le temps de recharge est beaucoup moins affecté par le froid.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

2 réflexions au sujet de « Bilan hiver 2015-2016- Autonomie et recharge rapide de ma LEAF, par grand froid »

  1. Ah zut, je ne retrouve pas les mesures que j’avais déjà vues sur le net concernant les piles au LiMn2O4 de la Leaf (faites par la coentreprise AESC).

    Ces mesures montraient très clairement la perte (heureusement temporaire) de capacité des cellules par grand froid. J’ai quand même trouvé cet article “Li-Ion Cell Operation at Low Temperatures” pour une pile de chimie similaire:

    http://ecec.mne.psu.edu/Pubs/047304JES%202013.pdf

    Les figures les plus claires (et pertinentes pour notre sujet) sont les fig 3 et 4 (ignorez les portions inférieures: elles sont ajoutées pour montrer l’effet du réchauffement de la pile par le courant de décharge qui la traverse).

    Pour une décharge lente de 1C la capacité à -20C chute à 68% de celle (nominale) à 25C. C’est pire pour une décharge rapide de 4.6C (13 min): elle n’est que de 40% la capacité nominale!

    1. Ce matin je n’ai pas pris le temps de préciser les taux de décharges (pour les noobs). J’ai la meilleure explication sur le net: le discharge rate (en unité de C) est en fait une fréquence! 2C signifie que vous déchargeriez votre pile 2 fois en une heure; 0.1C équivaut à un dixième de décharge en heure (donc une décharge qui dure 10 heures); 5C correspond à un temps de décharge de 12 minutes (car 5 fois à l’heure).

      Dans des conditions démentes, en combien de temps vide-t-on une leaf? Grandes colines à traverser, etc… Son moteur est de 80 kw et son pack de 24 kWhr… Donc 24/80 heure, pour un taux de décharge maximal de 3.3C.

      En observant vos bilans de conso pour février, on calcule cependant une puissance moyenne de 11kW (* 28hr = 313 kWh). Une puissance de 11 kW tirée d’un pack de 24 kWh donne un taux de décharge moyen de la leaf de 0.5C. Reste à vérifier si la moyenne est représentative du trajet et que le froid n’agira que sur ce taux moyen (ou sur les valeurs extrêmes durant le trajet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *