logos-montreal-stm-transport-quebec

Autre retard dans la livraison des voitures de métro AZUR


Autre retard dans la livraison des voitures de métro – « C’est une mauvaise nouvelle non seulement pour la STM et pour la clientèle, mais aussi pour La Pocatière, Sorel et l’économie du Québec » – MM. Robert Poëti, Denis Coderre et Philippe Schnobb

Logos partenaires retard métro de Montréal AZUR

MONTRÉAL, le 23 janv. 2015 /CNW Telbec/ – Le Consortium Bombardier-Alstom a annoncé à la STM qu’il arrêtait la production des voitures de métro AZUR et que, ce faisant, il retardait encore leur livraison. La raison : la difficulté d’Ansaldo, le sous-traitant d’ALSTOM, de compléter le développement du logiciel de contrôle de train, lequel est essentiel à la mise en service du train en zone exploitée.Tr

« Nous déplorons le retard qui sera occasionné par la décision du Consortium Bombardier-Alstom et les impacts au cœur des communautés touchées. Ceci dit, nous avons obtenu l’assurance de la STM qu’elle sera en mesure d’assurer le service actuel, avec le niveau de qualité requis pour sa clientèle. Par ailleurs, nous demandons au Consortium de déployer tous les efforts pour corriger la situation dans les meilleurs délais », ont convenu le ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, et le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

Selon le Consortium, la livraison qui devait débuter au deuxième trimestre de 2015 est retardée à la fin de 2015. Malgré cet arrêt de production de six mois, le Consortium assure toujours à la STM que l’ensemble des voitures seront livrées, comme prévu au contrat, d’ici l’automne 2018.

« Nous sommes préoccupés par cette situation, a indiqué M. Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM. De plus, il est trop tôt pour évaluer tous les impacts de cette décision qui prendra effet le 28 avril prochain. Nous allons continuer d’entretenir soigneusement les voitures MR-63 qui, malgré leur âge, ont connu, en 2014, leur meilleure année en termes de fiabilité, mais il est clair que nous comptions sur la mise en service des voitures AZUR pour accroître notre offre de service et améliorer l’expérience-client », a-t-il ajouté.

Quant aux pénalités, elles seront appliquées comme prévues au contrat.

Rappelons enfin que la première voiture AZUR a été livrée le 28 avril 2014 (elle était attendue en juin 2013). Initialement, la mise en service clientèle du premier train était prévue en mars 2014. Cinquante mois se sont écoulés depuis l’octroi du contrat au Consortium.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *