Chauffe-eau Chauffe-air solaire et terrasse en planche de plastique Cascades Perma-Deck

Chauffe-eau solaire à Montréal: ça fonctionne ?

– Consultez les résultats en temps réel de mon installation –

Avant de faire l’achat d’un chauffe-eau solaire pour mon eau domestique en 2007 je me suis longtemps interrogé sur l’efficacité d’un tel dispositif ainsi que sa rentabilité potentielle.

J’ai trouvé plusieurs articles intéressants sur Internet, entre-autre les publications “Introduction aux chauffe-eau solaires” et “Les chauffe-eau solaires: Guide de l’acheteur” de Ressources naturelles Canada mais rarement des résultats concrets. Les expériences partagées provenaient pour la plupart de l’Europe où les hivers sont moins rigoureux. J’ai donc eu l’idée de partager mon expérience avec vous. J’habite dans le quartier Anjou à Montréal au Québec et nous sommes 3 à habiter la maison (2 adultes + un jeune enfant). Notre utilisation d’eau chaude se résume à des douches pour les adultes, à un bain pour notre enfant et au lavage de la vaisselle au lave-vaisselle aux 2 jours environ. Le linge est lavé à l’eau froide sauf à quelques rares occasions ou il est lavé à l’eau tiède.

Mon installation

Installé en juin 2007, mon chauffe-eau solaire de marque allemande Stiebel Eltron est constitué d’un capteur solaire thermique SOL25 orienté SUD-OUEST d’une puissance théorique de 2000W (superficie de 2.5 m2),d’un réservoir modèle SB200 de 200l (cliquez ici pour consulter la brochure des réservoirs) et d’un contrôleur solaire SOM6 SI. J’ai opté pour un réservoir ne comportant qu’un échangeur de chaleur puisqu’ il était plus économique et que je n’avais pas de réel besoin en terme de chauffage radiant. Il s’agit d’un système conçu pour fonctionner durant les 4 saisons et qui ne requiert en théorie qu’un changement du liquide caloporteur (glycol) aux 5 à 10 ans. L’expérience nous le dira…

Voici quelques photos de mon installation

Étant donné son angle, lors de certaines chutes de neige importantes, le capteur se trouve couvert de neige ce qui paralyse le fonctionnement du système pour quelque temps. Il faut donc espérer un “redoux” ou quelques journées de soleil pour faire fondre le tout.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *