Schwarzenegger-solaire

ÉNERGIES RENOUVELABLES ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : UNE RÉVOLUTION…MAINTENANT !


Le succès de l’électrification des transports va de paire avec le succès des énergies renouvelables pour recharger les véhicules électriques. Ces derniers seront d’autant plus propres qu’il y aura moins de carburants fossiles dans nos centrales électriques.

Schneebergerhof_01modif-1-800x340

Or, le Département de l’énergie des Etats-Unis vient de publier, en novembre 2015, un rapport particulièrement encourageant sur l’évolution des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de 2008 à 2014. Le titre du rapport est «Revolution…Now – The Future Arrives for Five Clean Energy Technologies – 2015 Updat. 

On y retrouve notamment l’évolution du coût des énergies renouvelables, des batteries Li-ion et des ampoules DÉL pour l’éclairage, sur cette période. J’ai réalisé un graphique qui montre la différence relative de coût entre 2008 et 2014 pour chacun de ces produits, en leur attribuant un coût arbitraire de 100 unités en 2008. Voici le graphique :

graphique-couts-energies-renouvelables-DEL

On y constate des réductions si importantes qu’on peut déjà parler d’une révolution en marche. Les systèmes de panneaux solaires sur les toits ont diminué de plus qu’un facteur 2, les éoliennes et batteries Li-ion pour les voitures électriques on diminué approximativement d’un facteur 3 et les ampoules DÉL (Diodes Émettrices de Lumière) d’un facteur 15!

Le crédit d’impôt de 30% sur les énergies renouvelables, depuis 2008, et l’aide à la recherche ont remarquablement bien fonctionné pour stimuler ces industries.

Selon ce rapport du DOE

Les meilleurs parcs d’éoliennes au sol produisent l’électricité à 2,4¢ le kWh. Ce sont des éoliennes plus hautes et plus grandes situées dans le centre des États-Unis, là où le vent est particulièrement important. À la fin de 2014, 4,4 % de l’électricité de nos voisins du Sud était produite grâce à l’énergie éolienne, alors que plus de 65 GW de puissance électrique était installée. Le taux de croissance annuelle est de 10% à 15% depuis quelques années.

Plusieurs centrales solaires photovoltaïques privées vendaient leur électricité entre 4¢ et 5¢ le kWh aux fournisseurs d’électricité en 2014. La puissance installée pour les centrales solaires PV était de 9,7 GW en 2014, avec un taux de croissance annuel de la puissance totale installée de près de 70 % depuis quelques années. Le prix du Watt installé pour ces centrales est tombé à 2,34$ en 2014. Les panneaux solaires distribués sur les toits des maisons et édifices industriels ou commerciaux coûtent plus cher puisqu’ils ne bénéficient pas des économies d’échelle des centrales. Le coût du Watt pour les installations distribuées a quand même atteint 4,17$. Bien sûr, pour le moment la majorité des panneaux solaires sont installés dans le Sud des Etats-Unis, dans les endroits particulièrement ensoleillés. Les installations de panneaux solaires distribués atteignaient  8,4 GW à la fin 2014, avec une augmentation annuelle de la capacité totale installée de l’ordre de 40% depuis quelques années. La puissance totale en panneaux solaires (centrales et installations distribuées) était donc de 18,1 GW à la fin 2014.

En principe, si les tendances se maintiennent, l’énergie solaire photovoltaïque devrait dépasser l’énergie éolienne en puissance installée d’ici 2020 et ces deux énergies renouvelables combinées pourraient produire entre 15% et 20% de l’électricité aux États-Unis à cette date.

En ce qui concerne les batteries pour les véhicules électriques, le prix est passé d’environ 1 000 $ le kWh de capacité en 2008 à 300 $ en 2014, pour une réduction de 70%. Une chute de prix que personne n’avait anticipé arriver aussi rapidement. Ça promet pour le futur.

Enfin, le coût de l’éclairage par diodes électro-luminescentes (DÉL) a diminué de 93 % de 2008 à 2014! Il est prévu qu’en 2030 80 % de l’éclairage sera fait avec cette technologie, ce qui devrait réduire l’électricité consommée par le secteur de l’éclairage de moitié. Pour référence, on sait qu’en 2014 le secteur de l’éclairage a utilisé 11 % de l’électricité consommée aux Etats-Unis (https://www.eia.gov/tools/faqs/faq.cfm?id=99&t=3).

Les coûts de l’électricité par filière selon l’AEE 

AEE couvert rapportUne autre étude réalisée par l’«Advanced Energy Economy Institute» (AEE) en 2015 présente les coûts de l’électricité par filière en 2014 aux Etats-Unis. Dans cette étude intitulée «Competiveness of Renewable Energy and Energy Efficiency in U.S. Markets» on constate que déjà l’énergie éolienne est compétitive avec les centrales thermiques (charbon ou gaz naturel) et que les centrales solaires photovoltaïque (PV) commencent à l’être. Par ailleurs, les centrales solaires PV offrent déjà de l’électricité à moindre coût que les centrales nucléaires.

Vous pouvez télécharger ce rapport gratuitement ici.

Voici un graphique du Résumé exécutif qui synthétise la situation.

levelized-cost-of-energy

Pour avoir le prix en ¢/kWh il faut diviser par 10 les chiffres des coûts en $/MWh. Ce sont bien sûr des devises étatsuniennes.

L’AEE critique sévèrement les estimés de l’EIA (Energy Information Administration) pour les énergies renouvelables, avec preuves à l’appui. Cette agence gouvernementale étatsunienne sous-estime de façon très importante la pénétration du marché par les énergies renouvelables et donnes des prix du kWh bien supérieurs à la réalité. Seraient-ils sous l’influence de lobbies?

En conclusion 

Les éoliennes au sol dans les régions avec de bons vents fournissent déjà de l’électricité à moins de 5¢ le kwh, et les centrales solaires PV vont en faire autant d’ici 2020. Avec un prix sur le carbone (taxe sur le carbone, cap & trade, bourse du carbone), les centrales au charbon et au gaz naturel ne seront plus dans la course d’ici quelques années à peine. Surtout que le crédit d’impôt étatsunien de 30% pour les énergies renouvelables qui devait se terminer à la fin 2016 sera reconduit jusqu’à la fin 2019 et décroîtra graduellement à zéro de 2020 à 2022. Voir ce lien.

Même Arnold Schwarzenegger a compris et nous livre un message très percutant ici.

Schwarzenegger-solaire

Son argumentaire…

  • Il s’en fout si le réchauffement climatique est causé par l’homme ou pas.
  • Il sait que les carburants fossiles sont dangereux pour la santé et tuent des millions de gens, plus que les meurtres, les suicides et les accidents d’auto réunis.
  • Il sait que le pétrole est une ressource finie qui s’épuise rapidement et qu’il faut remplacer. Comme il le dit : je ne voudrais pas être le dernier investisseur dans Blockbuster (clubs de location de vidéos) alors que Netflix prend le marché.
  • L’industrie des énergies renouvelables crée beaucoup d’emplois et est un baume pour l’économie.

Il termine avec une image très saisissante. Imaginez deux pièces étanches. Dans la pièce A il y a une voiture à essence dont le moteur est en marche et dans la pièce B il y a une voiture électrique dont le moteur marche également. Si on vous dit de pénétrer dans la pièce de votre choix, de fermer la porte derrière vous et d’y rester une heure sans pouvoir arrêter le moteur de la voiture, quelle pièce choisissez-vous?

Tous vont répondre la pièce B bien sûr. Alors allons-y!

P.S. Attention Hydro-Québec, les États-Uniens de la Nouvelle-Angleterre ne sont pas près de vouloir acheter notre électricité en grande quantité. Si la chute du prix du gaz naturel a plombé nos exportations depuis quelques années, c’est maintenant la chute du prix des énergies renouvelables qui va le faire dans les années qui viennent…

Pierre Langlois
28 décembre 2016

Cliquez sur l’image ci-dessous si vous souhaitez obtenir de l’information sur les conférences offertes par Pierre Langlois : 

Conf annonce (1)

Pierre Langlois

Pierre Langlois

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois ,Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Il a également siégé sur le comité aviseur responsable d’appuyer Daniel Breton dans le développement de la politique d’électrification des transports du Québec. Un gros merci à lui.
Pierre Langlois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *