Hydro-Québec annonce l’achat de 3 millions de compteurs intelligents

hydro-quebec-compteur-intelligent.jpg

Hydro-Québec à annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat avec la firme Landis+Gyr afin d’acquérir des compteurs intelligents ainsi que l’infrastructure requise à la prise de relevé de consommation électrique à distance. Terminée, donc, les relevés estimés pour cause de compteur inaccessible. Les postes de releveurs ne seront donc plus requis, d’où l’abolition d’environ 725 postes. Grâce à l’adoption de ces nouveaux compteurs, Hydro-Québec prévoit réaliser des économies de 300 millions de dollars au cours des 20 prochaines années.

Au cours des prochains mois, Hydro-Québec entreprendra trois projets pilotes avant de déployer des compteurs intelligents dans l’ensemble de la province. Ces pilotes seront réalisés entre juin 2011 et mai 2012 : Boucherville (6 000 compteurs), Montréal (19 000 compteurs) et MRC de Memphrémagog (2 000 compteurs). Dès 2012, l’entreprise prévoit commencer l’installation des compteurs dans l’ensemble du Québec en commençant par la grande région de Montréal. Le déploiement dans le reste de la province se poursuivra jusqu’en 2017.

Pour le connaitre le principe de fonctionnement, vous pouvez visionner le vidéo explicatif ci-bas


Communiqué

Hydro-Québec annonce le déploiement d’une infrastructure de mesurage avancée

le 25 mai 2011 @ 10:00

MontréalHydro-Québec annonce la signature d’un contrat avec la firme Landis+Gyr concernant l’acquisition d’une infrastructure de mesurage avancée (IMA) et de 3 millions de compteurs de nouvelle génération. L’entreprise franchit ainsi une nouvelle étape dans le développement d’un réseau intelligent qui, à terme, réduira les coûts pour ses clients.

La firme Landis+Gyr a été sélectionnée par Hydro-Québec à la suite d’un appel de propositions ouvert. « Mondialement reconnue, Landis+Gyr fournit une solution globale de bout en bout, assurant ainsi l’intégrité du système de mesurage dans son ensemble. Cette infrastructure de mesurage réduira nos frais d’exploitation au profit de tous nos clients, et rendra possible l’introduction progressive de nouvelles fonctionnalités en réponse à leurs besoins, a mentionné Mme Isabelle Courville, présidente d’Hydro-Québec Distribution, en conférence de presse. Hydro-Québec se réjouit de la création d’un centre d’excellence dans la grande région de Montréal, annoncée aujourd’hui par Landis+Gyr », a-t-elle ajouté. Dans le cadre de ce contrat avec Hydro-Québec, le centre emploiera jusqu’à 75 personnes. Ses effectifs pourraient atteindre jusqu’à 200 personnes en fonction d’éventuels contrats obtenus au Canada.

De 2012 à 2017, l’instauration de la lecture à distance des compteurs conduira à une réduction de 725 postes, principalement des releveurs, dont le métier ne sera plus requis avec l’utilisation de cette technologie. Selon les modalités prévues aux différents contrats de travail, tous les employés permanents touchés qui n’auront pas pris leur retraite au cours des cinq prochaines années seront mutés à un autre poste.

Des avantages pour les clients
Avec cette plateforme technologique, les clients bénéficieront d’avantages concrets. La facturation sera basée sur la consommation réelle et non parfois estimée, comme c’est le cas actuellement. Lors de déménagements, le client n’aura plus à remplir de carte de relève. Il pourra également être branché à distance, ce qui constitue un atout, par exemple en période de déménagement. Qui plus est, Hydro-Québec n’aura plus à accéder aux propriétés de ses clients pour la relève, occasionnant ainsi moins d’inconvénients, surtout en ce qui concerne les clients qui ont des compteurs à l’intérieur de leur résidence.

Des retombées économiques pour le Québec
Outre la création d’un centre d’excellence, la mise en place d’une infrastructure de mesurage avancée mettra à contribution des travailleurs qualifiés dans toutes les régions du Québec et générera une expertise québécoise dans le domaine du mesurage et des applications de réseau intelligent.

L’achat, l’installation et l’exploitation des compteurs de nouvelle génération entraîneront des économies de 300 millions de dollars au cours des 20 prochaines années. Un investissement initial de 100 millions de dollars sera requis pour la mise en place de l’infrastructure de mesurage qui appuiera ce déploiement.

À l’échelle mondiale, plus d’une centaine d’entreprises de services publics sont déjà engagées à différents stades dans le déploiement d’une infrastructure de mesurage avancée (IMA). En plus de la relève à distance, cette plateforme technologique évolutive permettra, à terme, d’introduire de nouvelles fonctionnalités, notamment la détection des pannes, la gestion de la consommation, la gestion de la demande, le rétablissement du service ainsi que l’interruption à distance et la gestion de la subtilisation d’énergie.

Au cours des prochains mois, Hydro-Québec entreprendra trois projets pilotes avant de déployer les compteurs dans l’ensemble de la province. Ces pilotes seront réalisés entre juin 2011 et mai 2012 : Boucherville (6 000 compteurs), Montréal (19 000 compteurs) et MRC de Memphrémagog (2 000 compteurs). Dès 2012, l’entreprise prévoit commencer l’installation des compteurs dans l’ensemble du Québec en commençant par la grande région de Montréal. Le déploiement dans le reste de la province se poursuivra jusqu’en 2017.

Hydro-Québec déposera dans les prochaines semaines le dossier complet à la Régie de l’énergie.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Il est également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Les derniers articles par Jean-Claude Cousineau (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>