hq-rapport-dev-durable-2013

Hydro-Québec présente la douzième édition de son Rapport sur le développement durable


Hydro-Québec présente la douzième édition de son Rapport sur le développement durable

Hydro-Québec -- rapport développement durable 2013MONTRÉAL, le 12 mai 2014 /CNW Telbec/ – Hydro-Québec est heureuse de présenter son Rapport sur le développement durable 2013, qui rend compte du rendement de l’entreprise relativement à ses principaux enjeux environnementaux, sociaux, économiques et de gouvernance. Hydro-Québec a été une des premières entreprises du Québec à publier un rapport sur le développement durable et la présente édition est la douzième qu’elle produit.

« La vision qu’a Hydro-Québec du développement durable dépasse largement la seule question de l’environnement. Elle traduit la volonté de répondre de façon durable aux besoins en électricité de la population, tout en étant un moteur économique important pour le Québec », souligne Stella Leney, directrice principale – Environnement et affaires corporatives à Hydro-Québec.

 


Quelques faits saillants en 2013


Contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre
À plus de 99 % d’origine hydraulique, la production d’Hydro-Québec génère très peu d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Selon les données les plus récentes, le secteur de l’électricité représente 13 % des émissions de GES au Canada. Au Québec, le secteur de l’électricité représente à peine 0,7 % des émissions de la province, grâce à l’abondance de la ressource hydrique.

Année après année, Hydro-Québec, tout en jouant un rôle clé dans l’économie québécoise, permet au Québec d’afficher le plus faible taux d’émission de gaz à effet de serre par habitant en Amérique du Nord. Parallèlement, grâce à ses exportations nettes d’électricité, l’entreprise a permis l’évitement d’émissions de près de 9 millions de tonnes de CO2 en 2013.

Projet du complexe de la Romaine
L’aménagement du complexe de la Romaine s’est poursuivi. Bientôt, une première centrale, Romaine-2, sera mise en exploitation, ce qui viendra ajouter 640 MW au portefeuille d’énergies renouvelables de l’entreprise tout en favorisant une activité économique régionale importante.

De 2009 à 2012, le projet a permis d’injecter 421,5 M$ dans l’économie de la Côte-Nord, soit 33 % des 1 300 M$ prévus pour la période de construction allant jusqu’en 2020. Le projet de la Romaine s’est classé deuxième au titre des grands chantiers du Canada en 2014 selon le magazine ReNew Canada, et ce pour une troisième année consécutive.

Innovation technologique
L’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) dispose d’environ 100 M$ par année pour mener des projets de recherche et d’innovation pour le compte d’Hydro-Québec. Il concentre ses travaux sur la fiabilité et la pérennité des installations électriques, l’efficacité énergétique, l’électrification des transports, l’environnement et les énergies renouvelables émergentes.

Avec ses 241 bornes de recharge à 240 V et à 400 V à la fin de 2013, le Circuit électrique est le premier réseau public de recharge du Canada. Hydro-Québec fait partie des membres fondateurs du Circuit électrique, auxquels se sont joints, depuis son inauguration en mars 2012, plus de 50 partenaires, ce qui lui a permis de s’étendre dans quatorze régions administratives du Québec. L’électrification des transports est un moyen efficace de lutter contre les changements climatiques au Québec, où le secteur des transports est responsable de près de 45 % des émissions de GES.

Contribution à l’économie
Par ses investissements, ses achats, les dividendes qu’elle verse au gouvernement du Québec et l’expertise qu’elle développe notamment dans le domaine du génie-conseil, Hydro-Québec est un moteur économique important pour le Québec. Chaque année, les retombées de ses activités, qui se chiffrent en milliards de dollars et en milliers d’emplois, contribuent au dynamisme économique de plusieurs régions.

La contribution d’Hydro-Québec à l’économie du Québec s’est élevée à 6,6 G$ en 2013. Outre le dividende de 2 207 M$ versé au gouvernement du Québec, un sommet, signalons 3 370 M$ en acquisitions de biens et services auprès d’entreprises établies au Québec, 669 M$ en redevances hydrauliques, 245 M$ en taxe sur les services publics, 36 M$ en taxes municipales et scolaires et 31 M$ en investissements communautaires.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le Rapport sur le développement durable 2013.

SOURCE Hydro-Québec

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *