Hydro-Québec rectifie à nouveau les renseignements publiés dans Le Journal de Montréal


Compteur intelligent Hydro-Québec Landis + GyrHydro-Québec tient à rectifier les faits à la suite de la publication de l’article « Les Ontariens aussi écopent », signé par Anne-Caroline Desplanques, dans Le Journal de Montréal.

Hydro-Québec rectifie à nouveau les renseignements publiés dans Le Journal de Montréal

 

MONTRÉAL, le 20 janv. 2015 /CNW Telbec/ – Hydro-Québec tient à rectifier les faits à la suite de la publication de l’article « Les Ontariens aussi écopent », signé par Anne-Caroline Desplanques, dans Le Journal de Montréal.

Aucune comparaison possible

Les parallèles avancés par Mme Desplanques entre le Québec et l’Ontario sont contraires à la réalité. Tant sur le plan des objectifs qu’au niveau technologique, le déploiement des compteurs de nouvelle génération dans les deux juridictions n’est pas comparable. L’Ontario a adopté la tarification différenciée dans le temps (tarifs différents selon l’heure de consommation) afin de favoriser le déplacement de la consommation de l’électricité en période hors pointe. Or, un projet pilote a démontré que cette approche n’aurait pas d’avantage au Québec et c’est pourquoi Hydro-Québec ne s’est pas engagée dans cette voie. Par ailleurs, la technologie déployée au Québec est différente de celle que l’on retrouve en Ontario.

Une facturation juste, basée sur la consommation réelle

Les quelques plaintes signalées récemment dans les médias ont été rigoureusement analysées et, dans tous les cas, la facturation s’est révélée exacte, c’est-à-dire qu’elle était le reflet réel de la consommation du client. Les impacts de l’hiver froid de 2013-2014 et des changements dans les habitudes de consommation sont à l’origine des écarts constatés.

Dans le respect des budgets et de l’échéancier

À ce jour, le projet de déploiement des compteurs se déroule à l’intérieur de l’enveloppe budgétaire prévue de 998 M$ et plus rapidement que l’échéancier prévu au départ. Par ailleurs, Hydro-Québec a acquis une technologie évolutive et a tenu compte des coûts inhérents à sa mise à jour dans les montants prévus du projet. À terme, ces nouveaux compteurs permettront à Hydro-Québec d’économiser annuellement 81 M$.

Un processus d’homologation des plus rigoureux 

Le processus d’homologation des compteurs d’Hydro-Québec est reconnu comme l’un des plus rigoureux en Amérique du Nord. Tous les compteurs installés ont été approuvés par Mesures Canada et homologués par Hydro-Québec après la tenue de nombreux tests basés sur des normes internationales. Les compteurs de nouvelle génération installés au Québec sont sécuritaires et ne représentent pas de risques d’incendie.

Des avantages concrets pour la clientèle

Outre les gains d’efficience générée par cette nouvelle technologie, les nouveaux compteurs permettent notamment la détection automatique des pannes d’électricité et donc une affectation plus rapide et précise des équipes sur le terrain ainsi qu’un rétablissement accéléré du service pour les clients privés d’électricité.

En décembre dernier, Hydro-Québec a franchi le cap des 2,5 millions de compteurs de nouvelle génération mis en service chez ses clients et, dans plus de 99 % des cas, les clients ont bien accueilli la nouvelle technologie et ont commencé à bénéficier de ses avantages. À ce jour, plus de 125 millions de ces compteurs ont déjà été déployés dans le monde.

Plus d’information sur les avantages et l’installation des nouveaux compteurs : compteurs.hydroquebec.com

 

SOURCE Hydro-Québec

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *