Jour de la Terre : la majorité de l’énergie consommée au Québec provient des hydrocarbures

Communiqué

Jour de la Terre : la majorité de l’énergie consommée au Québec provient des hydrocarbures

Logo institut économique de MontréalMONTRÉAL, le 16 avril 2013 /CNW Telbec/ – À n’en pas douter, les questions énergétiques seront parmi les sujets chauds soulignés lors des célébrations du Jour de la Terre le 22 avril prochain. À cette occasion, l’Institut économique de Montréal (IEDM) publie un portrait de la production et de la consommation d’énergie au Québec.

« Plusieurs inquiétudes et revendications sont exprimées çà et là au sujet de l’énergie. Il nous a semblé important d’en revenir aux faits en présentant une vue d’ensemble de la situation actuelle », explique Youri Chassin, auteur du bilan énergétique dévoilé aujourd’hui.

On constate d’entrée de jeu que la province a su mettre en valeur ses immenses ressources hydriques, les barrages comptant pour 96 % de l’électricité produite ici. Toutefois, cette abondante production électrique ne couvre que 40 % de nos besoins. Selon les données du ministère des Ressources naturelles, la majorité (53 %) de l’énergie consommée au Québec provient des hydrocarbures comme le pétrole et le gaz naturel. Le pétrole constitue même le plus important produit d’importation du Québec à 13,7 milliards de dollars en 2012.

Autre fait surprenant, la consommation d’électricité par habitant au Québec est la deuxième plus élevée au monde. Les Québécois consomment en moyenne presque deux fois plus d’électricité que les Américains. Seuls les Islandais nous devancent à ce chapitre.

« On ne peut à la fois critiquer les nouveaux projets hydroélectriques, diaboliser l’exploitation du gaz, s’opposer aux pipelines et militer contre l’importation de pétrole. Nous avons besoin d’énergie et celle-ci doit venir de quelque part. Il est à souhaiter que les discussions entourant la politique énergétique québécoise privilégient une approche pragmatique qui tienne compte de l’importance de disposer d’énergie à faible coût, tout en limitant l’impact sur l’environnement », affirme M. Chassin.

La Note économique intitulée La réalité énergétique du Québec est signée par Youri Chassin, économiste à l’IEDM. Cette publication est disponible au www.iedm.org.

L’Institut économique de Montréal est un organisme de recherche et d’éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l’IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

SOURCE : INSTITUT ECONOMIQUE DE MONTREAL

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *