amt-gare-mascouche

Ligne Mascouche – c’est le début d’un train nouveau !


Communiqué

Ligne Mascouche – c’est le début d’un train nouveau !

AMT - Gare de MascoucheMONTRÉAL, le 9 sept. 2014 /CNW Telbec/ – L’Agence métropolitaine de transport (AMT) a inauguré aujourd’hui la première gare du tronçon de la ligne Mascouche, donnant par le fait même le coup d’envoi à une série d’inaugurations à venir cet automne. En compagnie du ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, du maire de Mascouche et préfet suppléant de la MRC Les Moulins, M. Guillaume Tremblay, et du conseiller de la ville de Terrebonne et président du comité de transport de la MRC Les Moulins, M. Stéphane Berthe, le président-directeur général de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), M. Nicolas Girard, a donc coupé le ruban à la gare Mascouche qui accueillera ses premiers clients le 1er décembre prochain.

« Le service offert améliorera la qualité de vie de près de 11 000 personnes quotidiennement, alors qu’il permettra de diminuer considérablement le temps de déplacement vers le centre-ville de Montréal », soutient M. Poëti. « Un avantage indéniable pour les citoyens du secteur qui passent beaucoup de temps dans leur véhicule à l’heure de pointe. »

La gare Mascouche en détail
Les travaux de la gare Mascouche ont débuté en juillet 2012. Aujourd’hui, la gare compte un stationnement incitatif pouvant accueillir 500 voitures, 20 places pour les vélos, un dépose-minute et une boucle d’autobus pour favoriser le rabattement vers la gare des clients des réseaux de transport collectif régionaux. Elle est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite puisqu’elle est dotée d’un quai haut permettant aux gens de ne pas gravir de marches lors de l’embarquement.

« Il s’agit d’un projet très attendu par les citoyens de Mascouche. Dès le 1er décembre, ils pourront dorénavant se rendre au centre-ville de Montréal en un peu plus d’une heure, voyager confortablement et utiliser ce laps de temps à d’autres tâches », souligne M. Tremblay. « Il est prévu que près de 30 % des citoyens qui utilisent actuellement leur automobile pour se rendre à Montréal utiliseront les services de trains de banlieue, une excellente nouvelle pour le transport collectif ! »

« Afin d’intégrer le nouveau service de trains de banlieue au réseau de transport collectif déjà en place dans la région, le rabattement des autobus vers la gare Mascouche a été planifié en concertation avec URBIS, le réseau de transport collectif de la MRC Les Moulins, le CRT Lanaudière et le RTCR de la MRC de L’Assomption pour les autres gares du tronçon nord », explique M. Berthe. « Les citoyens de la couronne nord-est de la région métropolitaine de Montréal pourront donc profiter de modes de transport collectif efficaces et rapides, contribuant ainsi à alléger le trafic routier dans la région et, corollairement, à réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

Située en bout de ligne, la gare Mascouche est dotée d’un garage pour le stationnement, l’entretien mineur et l’inspection détaillée du matériel roulant. Le garage compte une voie principale pour le service des clients, cinq voies de stationnement pour les trains et un abri pouvant accueillir une rame entière composée d’une locomotive et de dix voitures. Afin d’offrir un service flexible et efficace, un total de 16 départs sont prévus par jour sur la ligne Mascouche. Douze départs aux périodes de pointe et quatre départs durant les périodes hors pointe, en semaine uniquement. Les trains circuleront entre Mascouche et Montréal en un peu plus d’une heure.

« Aujourd’hui, c’est le début d’un train nouveau ! », lance fièrement M. Girard. « Avec l’inauguration de la gareMascouche, nous donnons le coup d’envoi à une série d’activités prévues dans les prochaines semaines afin de faire connaître les installations du Train de l’Est. D’ailleurs, nous invitons les citoyens à faire l’essai du train de banlieue gratuitement grâce à deux titres gratuits qui seront valides notamment sur la ligne Mascouche jusqu’au 12 décembre. Une excellente façon d’inciter les gens à délaisser leur voiture pour venir faire l’essai du transport collectif. »

La gare Mascouche est également mise en valeur par une œuvre d’art, conformément à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et sites publics. « Cette œuvre d’art représente l’idée de la vitesse et du dynamisme d’un train en mouvement tel que capté au passage par l’observateur, dans l’espace d’un instant », remarque Marc Dulude, l’artiste derrière cette œuvre.

Pour visionner les photos du Train de l’Est : flickr.com/photos/agencemetropolitainedetransport


L’Agence métropolitaine de transport (AMT) est une agence gouvernementale à vocation métropolitaine qui a pour mission d’accroître et de planifier les services de transport collectif afin d’améliorer l’efficacité des déplacements des personnes dans la région métropolitaine de Montréal. L’AMT exploite actuellement 5 lignes de trains de banlieue, 51 gares, 1 ligne d’autobus express métropolitain, 61 stationnements incitatifs, 16 terminus métropolitains et près de 90 km de voies réservées. L’achalandage des trains de banlieue se situe à plus de 17,5 millions de déplacements annuellement, ce qui situe la grande région métropolitaine au sixième rang en Amérique du Nord. Pour plus d’information, consultez le site amt.qc.ca.

SOURCE Agence métropolitaine de transport

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *