gare-anjou-train-mascouche

Ligne Mascouche – Inauguration de la gare Anjou


Communiqué

Ligne Mascouche – Inauguration de la gare Anjou : le transport collectif, un soutien au développement économique du secteur

Gare Anjou - train de Mascouche
Crédit photo: AMT – Agence métropolitaine de transport

 

MONTRÉAL, le 10 nov. 2014 /CNW Telbec/ C’est aujourd’hui que le député de LaFontaine, M. Marc Tanguay, au nom du ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, que le conseiller de ville de La Pointe-aux-Prairies et maire suppléant, M. Richard Guay, au nom de la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, Mme Chantal Rouleau, et que le président-directeur général de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), M. Nicolas Girard, ont inauguré la gare Anjou, poursuivant ainsi le décompte final menant à la mise en service de la nouvelle ligne de trains de banlieue Mascouche, le 1er décembre prochain.

« Avec la mise en service de la ligne Mascouche, le gouvernement atteint son objectif de doter la société d’un système de transport fluide, moderne et efficace. Le gouvernement du Québec a retenu Anjou comme pôle de développement prioritaire d’une gare, étant donné le nombre d’emplois que l’on y trouve, et la croissance de son secteur résidentiel », souligne M. Tanguay. Il poursuit en indiquant que « cet arrêt à Anjou le long du parcours de la ligne Mascouche est pertinent puisque la gare se situe à proximité d’une zone d’emploi importante, ainsi que d’un cégep et d’un hôpital. En ce sens, la gare d’Anjou facilitera le développement de notre secteur, en plus de permettre à nos citoyens de se déplacer vers le centre-ville en un peu plus de 30 minutes. »

Pour M. Guay, l’impact de l’arrivée du train dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles pourrait atteindre plusieurs niveaux : « Je souhaite que le projet du Train de l’Est devienne un levier pour le développement économique de notre arrondissement. Mais également au niveau du développement résidentiel, commercial et industriel ».

« La construction d’un mode lourd de transport collectif permet de soutenir la croissance connue actuellement dans le secteur d’Anjou et de Rivière-des-Prairies, en améliorant la desserte en transport collectif de l’ensemble de l’est de Montréal. Ici, la gare permettra à plus de 2 200 personnes de rejoindre quotidiennement leur lieu de travail grâce aux 16 départs quotidiens du train », conclut M. Girard.

La gare Anjou en bref
Les travaux de la gare Anjou ont débuté en août 2011 et sont pratiquement achevés, au coût de 9,3 M$. La gare compte un stationnement incitatif de 320 cases, un tunnel piétonnier de franchissement des voies, un dépose-minute et un stationnement pour vélos de 21 places. La gare permet le rabattement des autobus de la Société de transport de Montréal (STM), afin de favoriser les déplacements des clients vers la gare par des moyens de transport alternatifs à l’auto-solo.

Conformément à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et sites publics, la gare Anjou est mise en valeur par une œuvre d’art. L’œuvre intitulée Entrain, saura faire oublier les jours plus gris de l’année, grâce à ses couleurs vivifiantes. Pour l’artiste Pierre Blanchette, Entrain est « une métaphore de la vie en mouvement et une œuvre abstraite rayonnante, dynamique, ludique, communicative, propre à insuffler un sentiment de vie ».

La ligne Mascouche : un projet d’envergure
La ligne Mascouche est un projet d’envergure pour l’AMT qui comprend, notamment, la construction de dix nouvelles gares, de différents ponts routiers et ferroviaires, de tunnels et passerelles, ainsi que de plusieurs kilomètres de voie ferrée. Cette ligne pourra accueillir 5 500 passagers par période de pointe, dont près de 30 % utilisent actuellement leur automobile. Sa mise en service est prévue pour le 1er décembre 2014 au coût de 671,4 M$, en plus d’une réserve de risques de 90 M$.

Essais gratuits de la ligne Mascouche
Afin d’inciter les gens à délaisser leur voiture pour le transport collectif, l’AMT invite les citoyens à faire l’essai du train de banlieue en utilisant les quatre titres TRAIN qui seront offerts gracieusement sur la ligne Mascouche. Il s’agit de deux titres aller-retour, valide du 1er au 12 décembre, qui seront transmis par la poste, après inscription du 3 au 25 novembre sur le site Internet de l’AMT au votrenouveau.amt.qc.ca.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *