Logo Communauto - Entente STM projet carte OPUS

L’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve ouvre ses rues à l’autopartage !


Communiqué

L’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve ouvre ses rues à l’autopartage !

Logo Communauto - Entente STM projet carte OPUSMONTRÉAL, le 23 juin 2014 /CNW Telbec/ – L’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve a adopté, vendredi dernier, la règlementation permettant la mise en place d’espaces sur la chaussée dédiés exclusivement à l’autopartage. Cette décision de l’arrondissement permet à Communauto d’intégrer 8 nouveaux espaces de stationnement et d’y ajouter de nouveaux véhicules, majoritairement hybrides.

Ces 8 véhicules viennent consolider l’offre déjà existante dans l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. Au courant des 2 prochaines semaines, ces véhicules viendront s’ajouter aux 75 véhicules actuellement disponibles dans les 25 stations de l’arrondissement. L’arrondissement compte déjà 1900 abonnés au service d’autopartage de Communauto.

« Nous sommes fiers d’annoncer l’aménagement de 8 cases de stationnement réservées aux véhicules en autopartage qui seront installées, cet été, dans tout l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. Utilisant la vignette 103, ces cases de stationnement dédiées à l’autopartage confirment notre volonté de favoriser un développement plus rationnel de l’utilisation urbaine de l’automobile, plus respectueux de l’environnement et donc plus socialement acceptable », a déclaré Réal Ménard, maire de l’arrondissement, lors d’une séance de photo inaugurant la nouvelle case de stationnement à l’intersection de la rue Hochelaga et de l’avenue Desjardins.

Et d’ajouter : « Elles s’ajoutent ainsi à l’offre de transport qui est composé de la marche, des 40 Km de voies cyclables, des 25 stations Bixi et du transport collectif avec ces 9 stations de métro ».

Les cases de stationnement autopartage :

  • rue Aylwin, côté ouest, au sud de la rue Ontario ;
  • rue Saint-Germain, côté est, au nord de la rue Adam ;
  • rue Aylwin, côté est, au sud de la rue Adam ;
  • avenue Valois, côté ouest, au nord de la rue Adam;
  • avenue Desjardins, côté ouest, au nord de la rue Hochelaga ;
  • avenue William-David, côté est, au nord de la rue Adam ;
  • avenue Sicard, côté ouest, au sud de la rue Ontario ;
  • avenue Théodore, côté ouest, au sud de la rue de Rouen.

« Offrir des espaces sur la chaussée dédiés aux véhicules en autopartage est un élément clé du succès de ce type de service, tel que démontré par les villes de Londres et Sidney » ajoute M. Marco Viviani, directeur développement et relations publiques chez Communauto. « Plus les véhicules sont accessibles facilement et bien répartis dans les quartiers, plus l’autopartage devient une alternative réelle et efficace à la possession d’une auto. Il ne faut pas oublier que chaque véhicule en autopartage remplace entre huit et dix véhicules privés. C’est donc en mettant en place toutes les mesures incitatives à l’utilisation de l’autopartage que nous arriverons à notre objectif: réduire le nombre de véhicules en circulation. La collaboration des autorités publiques est donc cruciale et c’est pourquoi nous saluons l’initiative de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. »

À propos de Communauto

Communauto, qui célèbre son 20e anniversaire cette année, est une entreprise à vocation sociale, urbanistique et environnementale dont la principale mission est de fournir une alternative à l’achat d’une voiture dans le but d’en diminuer l’utilisation. L’entreprise, qui dessert plus de 30 000 usagers, dispose à ce jour d’un parc de quelque 1 200 véhicules répartis dans plus de 440 stations, dans les régions de Gatineau, Montréal, Québec et Sherbrooke. Les études réalisées au cours des dernières années révèlent que chaque voiture en autopartage remplace en moyenne, au Québec, une dizaine de véhicules privés.

SOURCE COMMUNAUTO

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *