hydro-quebec-v2g

Le projet-pilote d’Hydro-Québec visant à tester l’utilisation de l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques lorsqu’elles sont à la maison


L’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) a mené entre 2012 et 2014, en collaboration avec les entreprises québécoises TM4, B3CG, Brioconcept et le CNTA, un projet-pilote afin de tester l’utilisation de l’énergie stockée dans la batterie d’une voiture électrique lorsque le véhicule est à la maison.  Hydro-Québec à récemment publié un vidéo très intéressant sur le sujet sur YouTube.

Le projet visait à tester deux utilisations possibles de cette énergie :
• Pour alimenter une partie de la maison en cas de panne de courant (V2H)
• Pour alimenter le réseau d’Hydro-Québec durant les heures de pointe (V2G)

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Une réflexion au sujet de « Le projet-pilote d’Hydro-Québec visant à tester l’utilisation de l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques lorsqu’elles sont à la maison »

  1. Non mais quelle gang de pelleteux de nuages. Ils essaient de régler un problème qui n’existe pas au Québec. On a pas de problèmes de pointes de consommation et on a des surplus d’électricité. Un chargeur ordinaire coûte 1500$, qui va investir 4000 ou 5000$ pour un chargeur bidirectionnel pour rendre service à Hydro Québec un fois de temps en temps? Ça fait au moins 10 ans que j’ai une génératrice à la maison en cas de panne et elle a servi 15 minutes…

    Excusez-moi pour mon pettage de coche mais ce genre de projet-pilote c’est du gaspillage.
    Qu’ils laissent donc les grands manufacturiers d’automobiles s’occuper des vrais projets rentables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *