Le projet-pilote d’Hydro-Québec visant à tester l’utilisation de l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques lorsqu’elles sont à la maison

L’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) a mené entre 2012 et 2014, en collaboration avec les entreprises québécoises TM4, B3CG, Brioconcept et le CNTA, un projet-pilote afin de tester l’utilisation de l’énergie stockée dans la batterie d’une voiture électrique lorsque le véhicule est à la maison.  Hydro-Québec à récemment publié un vidéo très intéressant sur le sujet sur YouTube.

Le projet visait à tester deux utilisations possibles de cette énergie :
• Pour alimenter une partie de la maison en cas de panne de courant (V2H)
• Pour alimenter le réseau d’Hydro-Québec durant les heures de pointe (V2G)

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

One thought on “Le projet-pilote d’Hydro-Québec visant à tester l’utilisation de l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques lorsqu’elles sont à la maison”

  1. Non mais quelle gang de pelleteux de nuages. Ils essaient de régler un problème qui n’existe pas au Québec. On a pas de problèmes de pointes de consommation et on a des surplus d’électricité. Un chargeur ordinaire coûte 1500$, qui va investir 4000 ou 5000$ pour un chargeur bidirectionnel pour rendre service à Hydro Québec un fois de temps en temps? Ça fait au moins 10 ans que j’ai une génératrice à la maison en cas de panne et elle a servi 15 minutes…

    Excusez-moi pour mon pettage de coche mais ce genre de projet-pilote c’est du gaspillage.
    Qu’ils laissent donc les grands manufacturiers d’automobiles s’occuper des vrais projets rentables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *