Récupérateur de chaleur des eaux grises Power-Pipe

Récupérateur de chaleur des eaux grises Power-Pipe

Récupérateur chaleur eau grise Renewability Power-Pipe

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser plus sérieusement à l’économie d’énergie en 2006 le premier dispositif que je me suis procuré à été un récupérateur de chaleur d’eau grise de marque Power-Pipe. Ce dispositif permet de récupérer un pourcentage (selon sa longueur et son diamètre) de la chaleur qui est évacué par le drain de la maison pour réchauffer l’eau froide en provenance du réseau municipal avant qu’elle ne se rende au chauffe-eau lors de la consommation d’eau chaude. Par contre, pour que cela puisse fonctionner, l’évacuation de l’eau chaude doit être simultanée à la consommation d’eau chaude. Donc dans le cas d’une douche ça fonctionne mais pas dans le cas d’un bain. On peut toutefois récupérer la chaleur de l’eau du bain en le vidant et en démarrant par exemple le lave-vaisselle. Pour plus de détails, cliquez ici

Mon installation

J’ai opté pour un Power-Pipe d’une longueur de 48 pouces (122 cm), d’un diamètre de 3” qui a un rendement théorique de récupération de 46.6% (voir tableau des prix et rendement en cliquant ici). Comme je ne suis pas très bricoleur, l’installation a été réalisée par un plombier au coût de 300$. J’avoue que j’ai trouvé cela quelque peu onéreux. En comptant l’achat (environ 700$), le coût total s’est chiffré à 1000$.

Alors, ça fonctionne un Power-Pipe ?

Question de pouvoir mesurer les résultats, j’ai fixé des sondes de température avec émetteurs sans fil sur l’arrivée d’eau de la maison et à la sortie du récupérateur. J’ai fixé les sondes directement sur les tuyaux de cuivre en les maintenant avec des bandes de papier d’aluminium afin d’optimiser le transfert thermique

Sonde température sortie récupérateur chaleur eau grise drainage Renewability Power-Pipe

Depuis, une troisième sonde a été ajoutée afin d’obtenir la température de l’eau sortant du réservoir solaire (voir billet traitant du chauffe-eau solaire) Sur cet exemple, photographié en avril, durant une douche, on constate une température d’entrée de 2.7 degrés Celcius, une température de sortie du récupérateur à 18.0 degrés Celcius et une température de l’eau sortant du réservoir solaire de 43.8 degrés Celcius.

Voici quelques lectures prises ici et la durant la douche:

Date Température entrée
Degrés Celcius
Température sortie Power-Pipe
Degrés Celcius
Gain
Degrés Celcius
13 mars 2008 2,5 18,0 15,5
15 avril 2008 3,9 18,9 15,0
29 avril 2008 9,2 21,8 12,6
16 mai 2008 11,4 22,3 10,9
30 mai 2008 12,4 22,9 10,5
15 juin 2008 17,5 25,4 7,9
1 juillet 2008 19,3 26,9 7,6
19 juillet 2008 21,1 27,1 6,0
3 août 2008 21,7 27,6 5,9
17 août 2008 22,0 27,6 5,6
31 août 2008 21.8 27.8 6.0
17 septembre 2008 20.9 27.4 6.5
1 octobre 2008 19,3 26,7 7,4
14 octobre 2008 16,7 25,3 8,6
1 novembre 2008 12,0 23,4 11,4
16 novembre 2008 10,5 22,2 11,7
30 novembre 2008 7,0 19,7 12,7
14 décembre 2008 3,9 18,0 14,1
30 décembre 2008 2,8 17,8 15,0
15 janvier 2009 2,3 17,3 15,0
1 février 2009 2,0 17,4 15,4
15 février 2009 1,9 17,7 15,8
1 mars 2009 2,1 17,0 14,9

Graphique température sortie récupérateur chaleur eau grise Renewability Power-Pipe
Comme on peut le constater, le récupérateur Power-Pipe rapporte plus lorsque la température d’entrée est faible. Dans mon cas par exemple, il me permet de compenser le faible rendement du chauffe-eau solaire durant les mois peu ensoleillés de novembre et décembre

Rentabilité du Power-Pipe

Installation rendement Renewability Power-Pipe récupérateur eau drainage eau griseSi nous posons l’hypothèse que nous prenons deux douches par jour, d’une durée moyenne de 5 minutes (à un débit réduit de 10l/minute), nous consommons donc environ 100 litres d’eau composé en moyenne, selon les saisons, de 60 litres d’eau chaude

La formule suivante permet de calculer la quantité d’énergie requise par l’eau pour son chauffage.

E = 0.00116 x V x (Tc – Tf)

E est l’énergie, en kWh, prise et conservée par l’eau chauffée;

V est le volume, en litres, de l’eau chaude produite;

(Tc – Tf) est l’élévation de la température de l’eau : Tc étant la température de l’eau chaude stockée dans le réservoir et Tf la température de l’eau froide alimentant le chauffe-eau;

0.00116 est une constante qui tient compte à la fois des caractéristiques thermiques de l’eau et des unités utilisées.

Donc pour faire augmenter la température de 60l d’eau de 12 degrés Celcius en moyenne (disons) cela donne donc:

E = 0.00116 X 60 X ( 12 ) = 0,8352kW = 835W

Donc une économie quotidienne moyenne de 0,8352kW X 0,09$/kW = 0,075$ pour 2 personnes. Cela donne donc une économie annuelle de 27,37$

Par contre, pour une famille de 4 personnes qui prendraient des douches de 10 minutes, cela donnerait une économie de 0,30$/jour pour un total annuel de 109,50$

Il ne faut pas oublier non plus qu’avec les années les tarifs de l’électricité augmenteront ce qui améliorera la rentabilité.

Je viens de découvrir un calculateur d’économie d’énergie pour les récupérateur de chaleur des eaux grises. On peut y effectuer des simulations afin de déterminer le montant en dollars que peut nous rapporter un tel dispositif. Les économies à réaliser semblent concorder avec mes calculs

Calculateur rendement Power-Pipe récupérateur eau drainage eau grise douche

Autre billet pouvant vous intéresser: Chauffe-eau solaire à Montréal, ça fonctionne ?

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *