Terrasse en planches de plastique recyclé Cascades Perma-Deck Avantage+: pour écolos, paresseux, ou les deux !!!

cascades-perma-deck-terrasse-2.jpgIMG_3092.jpgAlors qu’il existe plusieurs matériaux disponibles pour la construction d’une terrasse, dont le traditionnel bois traité ( qui ne contient plus d’arsenic depuis 2004 car dangereux pour la santé ) , mon choix s’est porté vers les planches de plastique recyclé Cascades Perma-Deck Avantage + lorsque j’ai pris la décision de me faire construire une terrasse cet été. La raison principale: ma paresse !!! En effet, avec tous les tracas de la vie quotidienne et mon manque d’intérêt notoire pour les travaux d’entretien, cette solution s’est imposée d’elle-même. En plus de ne nécessiter presque aucun entretien, outre un petit nettoyage de temps à autre,  il s’agit d’une solution écologique puisque ces planches sont fabriquées de plastique 100% recyclé et sont recyclables en fin de vie. Elles ne sont pas censées pourrir, fendiller et sont censées résister au sel, aux huiles, aux bactéries, aux produits chimiques, aux insectes et finalement aux rayons ultraviolet. Les planches sont d’ailleurs couvertes par une garantie de 50 ans . Elles sont offertes en 4 couleurs ( beige, cèdre rouge, gris pâle et noyer ) chez RONA dans la gamme Rona ÉCO. Bien que pouvant paraitre nouveau, ce produit existe depuis plus de 15 ans.

Voici ce qu’on peut lire à propos de la fabrication des planches dans la documentation technique de Cascades:

“Les planches Perma-Deck® Avantage + sont fabriquées de matières thermoplastiques, d’agent de gonflement, de colorants adaptés UV et de divers additifs.

Les matières thermoplastiques utilisées pour Perma-Deck® Avantage + proviennent de sources postconsommation et postindustrielles. Les matieres postconsommation incluent des plastiques rigides tels que polyéthylène haute densité (HDPE # 2), polychlorure de vinyle (PVC # 3), polyéthylène faible densité (LDPE # 4), polypropylène (PP # 5), polystyrène (PS # 6) et autres (# 7). Les matières postindustrielles incluent la pellicule plastique telle que les découpes de sacs de plastique. Ces matières sont ensuite melangées et extrudées en des planches très denses et rigides contenant 100 % de plastique recyclé.”

Résidus de coupe Cascades Perma-Deck Avantage

Résidus de coupe ( scie circulaire)

Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Morceaux de plastique non colorés

Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Bulles d’air à l’intérieur de certaines planches

Résidus coupe Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Résidus de coupe (scie sauteuse par temps chaud)

erçage Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Résidus de perçage

Est-ce plus écologique que le bois traité ? Je n’en sais rien mais le fait que le produit ne requière aucun entretien m’a séduit !!! Alors pas besoin de se farcir le décapage, le sablage et la teinture à tous les 2 ans.

 

Il faut toutefois savoir que les  planches de plastique recyclé Perma-Deck Avantage+ de Cascades ne peuvent pas être utilisées comme éléments de structure étant donné leur trop grande flexibilité. Elles sont, avant tout, destinées au recouvrement et à la finition des terrasses. La structure de ma terrasse est donc en bois traité et les rampes sont en aluminium.

Sablage planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Sablage

Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Limage

Vissage Planches plastiques recyclées Cascades Perma-Deck Avantage

Vissage

Les planches Cascades Perma-Deck Avantage + se travaillent sensiblement comme le bois. On peut les visser (moyennant un pré-perçage), les scier et les sabler. Par contre, il est conseillé d’en faire l’installation lorsque la température extérieure se situe entre 5 et 25 degrés Celcius. Dans mon cas, l’installation de certaines planches a été réalisée alors que la température était de 27 degrés Celcius et que le soleil plombait. Avec un thermomètre au laser, j’ai mesuré une température de 62 degrés Celcius à la surface de mes planches qui sont de couleur noyer, une couleur qui amplifie le problème, puisque très foncée . Dans ces conditions le plastique est plus mou lorsqu’on le coupe ou le perce et les résidus ont tendance à adhérer à la mèche de la perceuse ainsi qu’à la fraise sans compter qu’on peut même s’y brûler. On peut s’apercevoir que les résidus de coupe sont moins nets et qu’il reste parfois des ”bavures” après la coupe sur l’extrémité des planches. On doit donc les limer ou les sabler. Il faut donc ajuster la vitesse de la coupe à la température ambiante si on ne veut pas faire fondre les planches. Quand à la mèche de la perceuse il faut la ‘débourrer’ régulièrement car le plastique colle/fond dans les cannelures et la mèche perd de son efficacité.

Les vis semblent aussi entrer plus profondément lorsque les planches sont chaudes. Les planches courbent à la chaleur sur la longueur et il faut les ”forcer” avant de les visser. Il faut donc s’assurer que la première planche est bien droite avant de la fixer car toutes les autres vont s’imbriquer dans celle-ci si l’on désire obtenir un plancher bien d’équerre.

Lors de l’installation des poteaux de la rampe, leur verticalité peut évoluer selon l’angle du soleil sur la terrasse et la réaction des planches à la chaleur du soleil. Une fois les rampes fixées aux poteaux tout semble toutefois se stabiliser.

Pour toutes ces raisons, le guide d’installation suggère de couvrir les planches et de les sortir au dernier moment. Preuve de leur sensibilité à la chaleur ambiante, une planche de 10 pieds se dilate et se contracte de 1/8 pouce lors d’une variation de 10 degrés Celcius. Lorsque l’on sait que la température peut varier de -30C à +30C au Québec, il est important d’en tenir compte lors de la conception. Il ne faut pas, par exemple, placer des planches bout à bout sans prévoir un espace pour la dilatation.

Structure terrasse Cascades Perma-Deck en bois traité

Structure en bois traité

On peut d’ailleurs sentir que le plancher à plus de flexibilité lorsque la température ambiante s’élève. Bien que moins rigides que des planches en bois, elles sont beaucoup plus lourdes. Elles possèdent une densité d’environ 56 livres par pied cube ( 24 livres pour une planche de 1.25 po x 6 po x 10 pieds ).

Note: cet article comporte 3 pages. Allez au bas pour lire la suite

 

 

9 reflexions sur “Terrasse en planches de plastique recyclé Cascades Perma-Deck Avantage+: pour écolos, paresseux, ou les deux !!!

  1. Manon Vallée

    *Bonjour Monsieur,

    Tout comme vous, j’ai l’intention faire faire mon balcon en perma-deck. Je ne le ferai pas moi-même, ce n’est  dans mes cordes!

    Connaissez-vous un entrepreneur qui connaisse et travaille avec ce type de matériau?

    Je ne trouve personne, c’est  pourquoi je vous fais cette demande.

    Merci!

    Manon Vallée

  2. Jean-Claude Cousineau Auteur de l'article

    Bonjour Madame Vallée,
                                          Malheureusement je ne connais pas d’entrepreneurs spécialisés dans la construction de balcon en planches Cascades Perma-deck. Peut-être que vous pourriez vous informer à un endroit où on vend le produit ( par exemple RONA ) et obtenir des noms.

    Par contre, comme ces planches se travaillent sensiblement comme des planches de bois, un entrepreneur prêt à adapter légèrement ses techniques de conception et de construction pourrait certainement faire le travail. Il faut simplement s’assurer avec lui qu’il prenne connaissance des contraintes induites par le produit. Il faut donc tenir compte du fait que les planches Cascades Perma-Deck ne peut être utilisées comme élément de structure, s’assurer que la structure soit conçue afin de supporter adéquatemment les planches qui sont plus flexibles que les planches de bois ( espacement des solives )  et, possiblement l’élément le plus important, que les planches soient installées de façon à pouvoir supporter les changements de température ( contraction et expansion des planches selon la température ambiante ).

    Cascades offre un service de soutien technique au numéro de téléphone sans frais 1 888 313-2440 où l’entrepreneur pourra obtenir des réponses à ses questions. Mon installateur ,en l’occurence mon père, a d’ailleurs communiqué avec eux pour s’assurer de la façon correcte d’installer les rampes en aluminium puisqu’il n’avait aucune expérience avec ce produit.

    Je vous souhaite une recherche fructueuse et je vous encourage à venir partager le résultat de vos recherches avec mes lecteurs.

  3. Mélanie Martineau

    *Bonjour M. Cousineau!

    Quelques mois plus tard, votre terrasse a-t-elle toujours aussi fière allure?
    Plusieurs produits composites sont disponibles sur le marché (avec différentes notes côté environnemental), mais il est très difficile d’avoir des commentaires sur la qualité du produit Perma-deck (Avantage + ou Elégance), même s’il existe depuis des années.
    Votre terrasse devient-elle brûlante au soleil? Y a-t-il une importante décoloration depuis l’installation? Y a-t-il de la moisissure ou des taches? La surface est-elle glissante lorsqu’elle est mouillée? Bref, plusieurs questions sans réponse. Puisque l’investissement est important, autant fouiller où on peut!

    Merci, en vous souhaitant un bel été sur votre terrasse!

  4. Jean-Claude Cousineau Auteur de l'article

    Bonjour Mélanie,

    Oui je dirais que ma terrasse à toujours aussi fière allure. Seules quelques égratignures viennent nous rappeler qu’elle n’est plus neuve. Elle à bien vécu son premier hiver. Difficile à dire si elle a conservé sa teinte exacte mais si ce n’est pas le cas, c’est très subtil car nous n’avons pas vraiment remarqué.

    Et oui, malheureusement, sa surface devient brûlante lorsque le soleil plombe. On a affaire à ne pas y marcher pieds nus. Pour éviter ce désagrément causé par notre exposition sud-ouest nous installerons d’ailleurs un auvent dans les semaines qui viennent. 

    Nous n’avons remarqué aucune tâche ou moisissure. Nous trouvons qu’elle se nettoie d’ailleurs très facilement. Les différents morceaux de “pospicle” qui y sont tombés nous ont permis de tester la situation. Un essuie-tout et un peu d’eau et ça fait le travail comme on dit. C’est plus facile à nettoyer que du bois traité car la surface est parfaitement lisse.

    En ce qui concerne l’adhérence lorsqu’elle est mouillée c’est un peu difficile à dire car je ne l’ai pas expérimenté à plusieurs reprises. Comme les marches de ma terrasse sont plutôt étroites j’ai pris l’habitude de tenir la rampe en descendant. Je n’ai jamais eu la peur de tomber ni d’avoir l’impression que les pieds “me partaient” comme on dit mais je dirais que c’est plus glissant qu’une surface en bois disons. Je ne suggérerais pas de construire un grand escalier avec ce matériel surtout s’il doit être utilisé régulièrement l’hiver. J’aurais un doute mais peut-être que je me trompe. Il faut surtout savoir, lors de l’installation, que les planches ne sont texturées que d’un côté. D’ailleurs, dans mon cas, certaines de mes planches ont été installées à l’envers puisque nous l’ignorions. 

    N’hésitez pas si vous avez d’autres questions

    Au plaisir

    Jean-Claude

  5. Michelle

    *Bonjour à tous

    Je m’apprête à faire exécuter ma terrasse en ”recyclé” moi aussi. J’en ai eu ma dose de poncer et teindre durant 19 ans. J’ai fait venir 2-3  menuisiers qui ont tenté de me dissuader d’utiliser du ”recyclé” de plastique ou autres amalgames. Je pense plutôt qu’ils manquaient d’expertise avec ce matériau, et ne voulaient pas y toucher. Et là,  j’étais ”tannée” de faire des recherches à la mitaine comme on dit, devant vérifier moi-même leur licence de la RBQ, les plaintes etc.

    Le hasard a fait que j’ai entendu une entrevue à la radio de Radio-Canada. Il s’agissait de Réno-Assistance (service gratuit) qui fait la recherche d’entrepreneurs pour le besoin précis de notre projet (petit, moyen ou grand).

    J’attends la visite d’un 3e soumissionnaire et je pourrai faire mon choix définitif  la semaine prochaine après avoir reçu le 3e devis. Présentement,  j’en suis à aller voir les produits. J’ai vu le Perma-Advantage de Cascades , j’ai été un peu déçue de la finition visuelle de la planche, chez Rona et dont je ne  pouvais voir la texture sur l’écran de l’ordinateur. En comparaison au produit Trex vu aussi chez Rona, ( 60% plastique recyclé- 40% sciure de bois ) dont la planche est extraordinairement belle et plus chère bien entendu. Cependant je ne doute pas de la qualité du produit Cascades. Il me reste à trouver le produit Fibron connu sur internet et dont je chercherai à voir chez Rona, Réno-Dépôt ou BMR ou ailleurs.Ce Fibron était vraiment beau sur le Web en tous cas et assez cher. Remarquez qu’en bout de piste je choisirai peut-être Cascades quand même.

    Alors voilà. Je vous laisse l’adresse-courriel pour trouver un ou des entrepreneurs qui seront vraiment intéressés par votre terrasse :  reno-assistance.com

    Je suis contente d’être tombée par hasard sur votre site M. Cousineau, et espère que tout ira bien pour la réfection de terrasse de Mesdames Vallée et Martineau.

    Au plaisir

    Michelle T.

     

  6. Muriel

    Et deux ans plus tard?

    Merci pour votre article, je pense justement faire un balcon en PermaDeck et je voulais avoir vos impressions après 3 ans d’utilisation!

    1. Jean-Claude Cousineau Auteur de l'article

      Bonjour Muriel. Moi j’en suis très satisfait. C’est toujours droit, ça n’a pas bougé et c’est encore joli. Que demandé de plus…

  7. Daniel Bonneville

    Je veux faire un plancher de patio en planche de plastique recyclé. La surface à couvrir est de 14 pieds par 38. J’aimerais avoir le contour fait en planche pleines qui me donnerait un rectangle de départ pour ensuite remplir le milieu avec des planches femelle femelle. Je veux mettre les planches dans le sens de la longueur donc des planches de 10 et 20 pieds sur le 38 pieds, Combien dois-je allouer pour la dilatation si je les installe à ce temps de l’année octobre-novembre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>