Essai d’un autobus à deux étages par le RTC – le commentaire de Pierre Langlois

Autobus à deux étages - essai du RTC
Source: RTC

Depuis hier, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) procède à l’essai d’un autobus à deux étages, de la compagnie anglaise Alexander Dennis, qui compte 90 places, dont 82 assises, sur des parcours eXpress.

A titre comparatif,  un autobus articulé compte 48 places assises et un autobus standard, 31. Selon le RTC, cet autobus à étage offrirait plus de confort et serait particulièrement bien adapté aux parcours très achalandés, qui se font sur de grandes distances et où les montées et les descentes sont concentrées au départ et à l’arrivée – comme c’est le cas avec le service eXpress. Ce dernier assure le transport des résidents des quartiers résidentiels vers le centre-ville de Québec et le centre de Sainte-Foy en empruntant les autoroutes.

Même si l’achat de tels autobus n’est pas prévu à court terme, le RTC souhaite disposer du plus de données possible afin d’alimenter sa réflexion stratégique.

Le phycisien Pierre Langlois nous livre donc aujourd’hui son commentaire à propos de cette nouvelle.

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois , Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Un gros merci à lui.

Voici donc le commentaire de Pierre Langlois:

Transport collectif périurbain: autobus à deux étages‏

Bonjour à tous

Je vous ai parlé dans mon dernier billet de l’importance des autobus électriques biberonnés en ville. Ces autobus ont une vitesse moyenne relativement faible et peuvent accommoder des passagers debout. Mais que faire pour les circuits périurbain qui emmènent les utilisateurs de banlieue au centre ville, en parcourant souvent 20 à 30 km dont une bonne partie se fait sur autoroute, à 100 km/h? Dans de telles conditions, la position debout devient dangereuse et inconfortable.

Un autobus régulier de 12 m ou 40 pieds offre généralement une trentaine de places assises seulement. Et bien un autobus à deux étages est présentement à l’essai à Québec, sur de tels parcours, offrant 82 places assises dans des sièges rembourrés, en tout confort. Il semble bien que c’est une solution à retenir.

On pourrait éventuellement biberonner des autobus électriques similaires également, à chaque bout de la ligne, tout en ayant un moteur générateur embarqué qui ne fonctionnerait qu’une faible partie du temps, sur autoroute, tout en offrant une immunité envers les pannes électriques.

Voir l’article du journal Le Soleil, incluant une vidéo en suivant le lien suivant:  Le RTC teste un autobus à deux étages

Autobus à deux étages - essait du RTC
Source: RTC

Définitivement, l’avenir des transports durables passe par beaucoup plus des transports collectifs, rapides et de plus en plus confortables, si on veut attirer plus de clientèle.

Bien cordialement

Pierre Langlois, Ph.D., physicien
Consultant en mobilité durable,
Auteur et conférencier

Téléphone : 418-875-0380
Courriel: [email protected]
Site Internet: www.planglois.com

Pierre Langlois - consultant mobilité durable - auteur - rouler sans pétrole

Pour consulter les archives des infolettres de Pierre Langlois, cliquez ICI

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Une réflexion au sujet de « Essai d’un autobus à deux étages par le RTC – le commentaire de Pierre Langlois »

  1. Je pense que les autobus à deux étages sont mieux que ceux avec la chanière. En plus ça fait une belle vue pour les gens au deuxième étage. Oui le prix est un peut haut, mais on va pas tout acheter au même temps. On les achète lorsque on en a besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *