logo-une-heure-pour-la-terre-sans-date

Une heure pour la Terre – La Ville de Montréal invite les Montréalais à éteindre leurs lumières le samedi 28 mars à 20 h 30


logo-une-heure-pour-la-terre-sans-dateLe maire de Montréal, M. Denis Coderre, et le responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, M. Réal Ménard, ont confirmé aujourd’hui la participation de la Ville de Montréal, en tant que métropole durable, à la neuvième édition d’Une heure pour la Terre. Afin de donner l’exemple, l’Aministration éteindra les lumières des principaux bâtiments municipaux le samedi 28 mars, de 20 h 30 et 21 h 30.

« Les changements climatiques ont un impact certain sur nos bâtiments, nos infrastructures, notre population, nos milieux naturels et nos activités socioéconomiques. Chaque geste compte et chacun peut contribuer à faire de notre monde un milieu où il fait bon vivre. C’est pourquoi j’invite les citoyens, les commerces, les industries et les institutions de Montréal à participer au mouvement international Une heure pour la Terre en éteignant leurs lumières pendant une heure le samedi 28 mars, a déclaré M. Coderre.

La Ville de Montréal éteindra les lumières de l’hôtel de ville, des édifices Lucien-Saulnier, Louis-Charland et Chaussegros-de-Léry, de même que la croix du mont Royal. Plusieurs arrondissements, notamment Anjou, L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord, Outremont, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Saint-Laurent et Verdun, ont également annoncé leur intention de suivre le mouvement.

« L’amélioration de la qualité de l’air et la réduction des émissions de gaz à effet de serre est l’une des quatre orientations prioritaires de notre Plan de développement durable de la collectivité montréalaise. Au-delà de ce geste symbolique, nous sommes fiers d’annoncer que la Ville de Montréal est à finaliser, au nom de l’agglomération, son premier plan d’adaptation aux changements climatiques », a mentionné M. Ménard.

Une Heure pour la Terre en bref
L’année dernière, Une heure pour la Terre du WWF (Fonds mondial pour la nature – le World Wildlife Fund), a battu des records mondiaux en mobilisant des centaines de millions de personnes, dont une dizaine de millions de personnes au Canada, à travers plus de 300 villes. Cette heure symbolique est devenue le plus grand mouvement populaire pour l’environnement au monde, avec des activités et des initiatives tout au long de l’année.

 

SOURCE Ville de Montréal – Cabinet du maire et du comité exécutif

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *