Logo Ville de Montréal - Plan de transport en commun

Le comité exécutif de la Ville de Montréal appuie sans réserve l’objectif d’améliorer les infrastructures vertes à Montréal en faisant passer la canopée de 20 à 25 % d’ici 2025

Communiqué

Les grands enjeux du verdissement à Montréal – Le comité exécutif de la Ville de Montréal appuie sans réserve l’objectif d’améliorer les infrastructures vertes à Montréal en faisant passer la canopée de 20 à 25 % d’ici 2025

logo-montrealMONTRÉAL, le 17 janv. 2014 /CNW Telbec/ – M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal, a fait le point aujourd’hui sur deux enjeux liés à la foresterie urbaine : le Plan d’action canopée pour 2013 et la tenue prochaine d’un sommet sur l’agrile du frêne.

« Notre Administration appuie sans réserve l’objectif d’améliorer les infrastructures vertes à Montréal en faisant passer la canopée de 20 à 25 % d’ici 2025. Aussi, pour atteindre cet objectif, l’agglomération de Montréal devra procéder à la plantation de 300 000 arbres sur dix ans », a affirmé M. Ménard.

En 2013, la Ville de Montréal a planté un total de 6 161 arbres. De ce nombre, 5 147 (84 %) étaient attribuables aux programmes réguliers de plantation et 1 014 ont été plantés grâce au PAC.

Au cours des deux dernières années, la Ville de Montréal a consacré 2,5 M$ afin d’appuyer les arrondissements dans leurs efforts d’augmenter la cadence des plantations, ce qui a eu pour résultat la mise en terre de près de 3 000 arbres additionnels.

Sommet sur l’agrile du frêne
Devant la menace considérable que représente l’agrile du frêne pour la forêt urbaine, le comité exécutif privilégie une collaboration de toutes les instances, la concertation et la mise en commun des moyens et l’élaboration d’un plan concerté entre les arrondissements, les villes liées et les partenaires associatifs.

À cet effet, le responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts a annoncé la tenue d’un Sommet sur l’agrile du frêne le 10 mars prochain au Planétarium Rio Tinto Alcan. Les 19 maires d’arrondissements et les 15 maires des villes liées y seront conviés.

« Ce sera l’occasion de se demander si la lutte à l’agrile du frêne ne devrait pas devenir une compétence d’agglomération. Il pourra également être question des ressources financières nécessaires pour identifier précocement les foyers d’infestation sur le territoire, faire l’inventaire du patrimoine de frênes et atteindre nos objectifs de dépistage », a expliqué M. Ménard.

Bilan de la lutte à l’agrile du frêne
En 2013, sept nouveaux arrondissements, soit Anjou, Lachine, Lasalle, Le Plateau-Mont-Royal, Outremont, Saint-Léonard et Ville-Marie se sont ajoutés aux cinq déjà touchés par l’infestation de l’agrile du frêne, soit Ahuntsic—Cartierville, Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce, Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont—La Petite-Patrie et Saint-Laurent.

Jusqu’à présent, 86 nouveaux frênes infestés ont été répertoriés en 2013, ce qui porte à 148 le nombre total de frênes infestés sur le territoire montréalais depuis 2011, sur 6 735 frênes dépistés.

En 2013, près de 1,8 M$ a été consacré à lutter contre l’agrile du frêne à Montréal, notamment par le dépistage par écorçage de 1 486 frênes, l’installation de 180 pièges collants et l’injection de 1 505 frênes situés dans les périmètres des frênes infestés.

Il est à noter qu’aucun frêne infesté n’a été détecté dans certaines zones qui étaient positives en 2012, malgré le même effort d’échantillonnage. Cela est une bonne indication que la stratégie de lutte montréalaise est efficace.

Pour toutes questions concernant l’agrile du frêne, nous invitons les citoyens à composer le 311 ou à visiter notre site web : ville.montreal.qc.ca/agrile

SOURCE Ville de Montréal – Cabinet du maire et du comité exécutif

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *