entete-etat-voitures-electriques-canada-2014

42 % des Canadiens estiment que le véhicule électrique est une bonne solution de rechange au véhicule traditionnel


entete-etat-voitures-electriques-canada-2014

Communiqué

WWF-Canada : 42 % des Canadiens estiment que le véhicule électrique est une bonne solution de rechange au véhicule traditionnel

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 7 nov. 2014) – Les Canadiens sont d’avis, dans une proportion de 42 %, que le véhicule électrique (VÉ) est, ou sera sous peu, une solution de rechange bien réelle et pratique au véhicule à essence. C’est ce que révèle le tout nouveau rapport Transport de l’aVÉnir – Où en est le véhicule électrique en 2014 publié par le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada). On constate également une nette progression du nombre de personnes qui ont fait l’essai d’un VÉ – de fait, ce nombre a presque doublé depuis 2012.

Le rapport révèle aussi une expansion de 79 % des ventes de VÉ au pays durant la dernière année. Toutefois, étant donné que le transport routier est responsable de près de 30 % des émissions de gaz à effet (GES) de serre au Canada, le VÉ doit donc occuper une place encore plus importante dans la démarche à entreprendre pour atteindre nos objectifs climatiques à court et à long terme.

Ce rapport produit par le WWF-Canada et rédigé en collaboration avec Plug’n Drive est le deuxième s’intéressant à l’évolution de la situation, et met l’accent sur la progression des VÉ dans les provinces et à travers le pays, et compare la situation à celle de la Californie et de la Norvège, où le VÉ est le plus répandu dans le monde. L’analyse démontre la nécessité de mettre en place davantage de programmes publics – à l’échelle fédérale, provinciale et municipale – pour que progresse de manière probante l’électrification du transport individuel.

Les 3 grandes conclusions et recommandations du WWF-Canada relativement au VÉ au Canada

  • Les programmes d’encouragement, ça fonctionne : le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique devraient maintenir leurs vigoureux programmes d’encouragement à l’achat de VÉ, et les autres provinces devraient en mettre sur pied elles aussi.
  • Infrastructures de recharge, un besoin à combler : les gouvernements provinciaux, les sociétés de services publics et les municipalités doivent revoir leurs codes du bâtiment et leurs règlements afin de conserver ou de mettre sur pied des programmes de soutien à l’installation de bornes de recharge en milieu résidentiel (maisons, condos) et en milieu de travail.
  • Expansion des parcs de VÉ : les municipalités et les entreprises doivent augmenter le nombre de VÉ dans leurs parcs automobiles et fournir davantage d’occasions à leurs employés de les utiliser.

« Les bouleversements climatiques sont une réelle menace pour les espèces et leurs habitats, et pour nos communautés, d’ajouter Marie-Claude Lemieux, directrice pour le Québec, WWF-Canada. Nous devons chercher toute une gamme de solutions de rechange novatrices, et le VÉ est une de ces solutions. Les villes investissent dans des technologies éconergétiques comme le VÉ et les infrastructures qui les font rouler, et je me réjouis des progrès réalisés dans les diverses provinces.

“Au Canada, on compte aujourd’hui 8 500 propriétaires de VÉ qui sont autant d’ambassadeurs de cette technologie qu’ils peuvent aider leur entourage à mieux connaître, spécifie Cara Clairman, présidente et directrice générale, Plug’n Drive. Les associations de VÉ comme Plug’n Drive travaillent également à sensibiliser la population; le meilleur moyen de convaincre un sceptique est de lui faire faire un essai routier en VÉ. Conducteurs de VÉ, emmenez vos amis faire un tour de voiture!”

Cependant, les villes peuvent proposer davantage de moyens, par exemple des espaces de stationnement réservés aux VÉ et des bornes de recharge dans leurs stationnements. »

Quelques chiffres

  • De plus en plus de gens se tournent vers le transport durable au Canada
    • 19 % plus de marcheurs (45 % contre 26 % en 2013)
    • 14 % plus d’utilisateurs des transports collectifs (37 % contre 23 % en 2013)
    • 5 % plus de cyclistes (15 % contre 10 % en 2013)
  • Les VÉ de nouvelle génération sont de 11 à 17 % moins chers
  • Il y a autant de voitures sur la route en Californie qu’au Canada, mais on y trouve 12 fois plus de véhicules électriques
  • 63 % de l’électricité au Canada provient de sources renouvelables. Dans les provinces où l’énergie renouvelable prédomine – Québec et Colombie-Britannique -, le VÉ produit 80 % moins de GES qu’un véhicule traditionnel
  • La Colombie-Britannique demeure le meilleur endroit où conduire un VÉ : 528 bornes publiques de recharge, c’est plus que partout ailleurs au Canada.
  • L’Ontario est le meilleur endroit où acheter un VÉ: programme d’encouragement à concurrence de 8 500 $, le plus généreux au Canada.

Ressources

Pour télécharger Transport de l’aVÉnir – Où en est le véhicule électrique en 2014, visitez :http://awsassets.wwf.ca/downloads/wwf_ev_progress_update_report_2014_fr.pdf

Pour consulter l’État d’avancement des véhicules électriques (VÉ) au Canada 2014, visitez :http://www.wwf.ca/fr/conservation/climatetenergie/transport_durable/vehicules_electriques___ou_en_sommes_nous_/

Vous trouverez toute l’information sur le programme Transport de l’aVÉnir du WWF-Canada au :http://www.wwf.ca/fr/conservation/climatetenergie/transport_durable/

Donateurs

Le WWF-Canada souhaite remercier la fondation McLean et la Fondation Trillium de l’Ontario, ainsi que les Hôtels Fairmont de leur généreux soutien à son travail pour la promotion du transport durable.

À propos du WWF-Canada

Le WWF propose des solutions aux plus grands défis de conservation pesant sur notre planète et vise à bâtir un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature. wwf.ca/fr

– 30 –

wwf-voitures-electriques-canada-2014

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *