Courriel transmis à TD Canada Trust concernant l’autoproduction au Québec

Voici le courriel que j’ai transmis à TD Canada Trust à propos des inexactitudes véhiculées dans leur communiqué de presse intitulé “Sondage: Un propriétaire québécois sur cinq a envisagé l’installation de panneaux solaires, mais les coûts demeurent une préoccupation” ainsi que leur réponse que l’on pourrait qualifier de “laconique”

Bonjour M. Cousineau

Nous tenons tout d’abord à vous remercier d’avoir pris le temps de nous écrire et d’avoir porté cela à notre attention.

Nous prenons note de vos commentaires.

Nous vous souhaitons une excellente journée!

 

——————————————————————————————————————————–

Bonjour,
Simplement pour vous faire part que votre communiqué de presse intitulé “Sondage: Un propriétaire québécois sur cinq a envisagé l’installation de panneaux solaires, mais les coûts demeurent une préoccupation” publié aujourd’hui est rempli d’inexactitudes

À l’heure actuelle, environ la moitié seulement (43 %) des propriétaires québécois interrogés savent que l’énergie solaire leur permet de réduire les coûts énergétiques résidentiels et 2 % seulement savent qu’au Québec, les panneaux solaires peuvent offrir une nouvelle source de revenu. 

Les panneaux solaires ne peuvent pas offir une source de revenu au Québec, ils ne peuvent que diminuer la facture du producteur (voir point suivant)

Économie : En installant des panneaux solaires, ils réduisent la quantité d’énergie tirée du réseau électrique, leur évitant ainsi d’en acheter autant qu’auparavant. Au Québec, ils peuvent même vendre à leur fournisseur de services publics l’électricité solaire, et gagner de l’argent pour l’énergie qu’ils produisent. 

Contrairement à ce qu’on peut lire dans votre communiqué, au Québec, il est impossible de gagner de l’argent en produisant de l’énergie puisque Hydro-Québec n’achète pas la production des autoproducteurs. Elle n’émet que des crédits au tarif régulier pour l’électricité qui est renvoyé sur le réseau (programme Mesurage Net). Il est d’ailleurs interdit de produire plus que sa consommation, ce qui est différent de l’Ontario ou la province achète l’électricité à un tarif très avantageux pour les autoproducteurs. On peut donc seulement accumuler des crédits qui seront utilisés à un autre moment de l’année

Diversification de l’approvisionnement énergétique : Pour répondre à la demande croissante en énergie, les Québécois doivent diversifier leurs sources d’approvisionnement énergétique par rapport aux sources traditionnelles telles que le pétrole, le charbon et le gaz naturel.

Dans le cas de l’électricité, la source d’énergie traditionnelle du Québec à toujours été l’hydro-électricité. C’est différent en Ontario où on travaille a fermer des centrales au charbon

Quant à votre page internet, j’aimerais bien connaître vos sources qui vous ont mené à faire l’affirmation suivante:

Économies. Avec le temps, les économies réalisées en réduisant votre dépendance au réseau électrique compensent largement les coûts d’installation.

Au Québec, pour un propriétaire résidentiel, il est actuellement impossible de penser à rentabiliser une installation de production d’électricité à base d’énergie renouvelable (solaire, éolienne ou autre). En Ontario c’est prablement possible étant donné le rachat de la production à tarif vraiment avantageux pour les autoproducteurs (de l’ordre de 0,4$ et plus le kWh). Ce n’est pas en produisant 100$ d’électricité par année avec un système solaire de 10 000$ qu’on “compense largement les coûts”.

En conclusion, j’ai l’étrange impression que l’information publiée dans ce communiqué à été rédigée en fonction de la réalité Ontarienne qui est très différente de celle du Québec. Or, dans le communiqué, on semble vouloir laissé croire qu’on s’adresse aux propriétaires Québécois. Ces derniers risquent d’être décus lorsqu’ils prendront connaissance des faits.

Ne vous méprenez pas, je suis un adepte des technologies vertes mais j’apprécie avant tout que l’on fournisse aux gens de l’information exacte.

Une réponse serait grandement appréciée

Jean-Claude Cousineau
Éco-Énergie à Montréal
Meteo Anjou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expériences éco-énergétiques et actualité environnementale