Réduction de 90 % des émissions génératrices de smog dans les vingt dernières années

Communiqué

L’Association canadienne des carburants

Réduction de 90 % des émissions polluantes provenant des tuyaux d’échappement, grâce à l’amélioration des carburants et aux nouveaux moteurs de véhicule

OTTAWA, le 2 oct. 2012 /CNW/ – Chaque année, les Canadiens consomment 75 milliards de litres de carburants pétroliers, soit plus de 200 millions de litres par jour, pour parcourir un total de 325 milliards de kilomètres, soit l’équivalent de huit millions de fois le tour du monde.

« Cela peut sembler surprenant, mais la qualité de l’air s’améliore malgré l’augmentation du nombre de véhicules en circulation et de kilomètres parcourus», déclare Peter Boag, président de l’Association canadienne des carburants (anciennement l’Institut canadien des produits pétroliers).

Les carburants plus propres que l’on trouve maintenant, jumelés à des véhicules écologiques, ont permis de réduire de 90 % les émissions génératrices de smog, comparativement à 20 ans passés.

Ces carburants plus écologiques sont le fruit d’années d’efforts continus déployés par les membres de l’Association canadienne des carburants pour accroître le rendement environnemental des véhicules et rehausser la qualité de l’air.

Les tableaux ci-joints d’Environnement Canada illustrent la diminution à l’échelle nationale des émissions de précurseurs du smog tels que l’oxyde d’azote (NOx), les composés organiques volatils (COV) et la matière particulaire (MP2.5) par les véhicules à essence légers entre 1995 et 2010.

En outre, nous continuons à améliorer nos carburants pétroliers. Environnement Canada prédit d’ailleurs que, d’ici 2030, les émissions totales d’oxyde d’azote, de dioxyde de soufre et de particules provenant des véhicules routiers (y compris les véhicules lourds) vont diminuer de 79 %, 69 % et 57 % respectivement, comparativement à 2005.

« Même s’il y a toujours du travail à faire, nous assumons sérieusement nos responsabilités à l’égard de l’environnement depuis des années. Au cours des dix dernières années, nos membres ont investi plus de huit milliards de dollars pour améliorer la performance environnementale des carburants et celle des installations qui les produisent », ajoute M. Boag.

Toutefois, notre travail ne s’arrêtera pas ici. En effet, nos membres sont déterminés à continuellement améliorer la qualité des carburants de transport et leur performance environnementale.

« Nos membres produisent pratiquement tous les carburants qui alimentent camions, autobus, trains, navires, avions et voitures au Canada. Ils sont aussi les plus importants distributeurs de biocarburants au pays. Bien que la combinaison de carburants sera plus diversifiée à l’avenir qu’elle ne l’est aujourd’hui, les Canadiens vont continuer à miser sur les carburants pétroliers pour satisfaire leurs besoins en matière de mobilité pendant encore de nombreuses années. »

Pratiquement tout ce que nous faisons dépend de notre capacité de nous déplacer. Les carburants de transport nous permettent non seulement de nous rendre au travail et d’en revenir, d’amener les enfants à l’école, de faire les emplettes, de visiter parents et amis, ils nous permettent également d’expédier des milliards de dollars de marchandises entre les villes et les provinces, d’un bout à l’autre du pays, aux États-Unis et dans pratiquement toutes les régions du monde.

Dans notre société, le mouvement des personnes et des marchandises est essentiel à la prospérité du pays et à l’amélioration de notre qualité de vie. Les carburants de transport constituent le fer de lance de cette mobilité essentielle.

« À juste titre, les gouvernements se penchent de plus en plus sur les politiques en matière de carburants. En tant que pays, nous devons faire des choix importants pour assurer la sécurité, la commodité, la qualité et l’abordabilité de notre approvisionnement en carburants de transport, tout en prenant en considération les répercussions sur l’environnement. En notre qualité de chefs de file en matière de carburants au Canada, nous mettons nos connaissances, notre savoir-faire et nos commentaires pratiques à la disposition du processus d’élaboration de politiques », explique M. Boag.

« En tant qu’Association canadienne des carburants, nous avons adopté une nouvelle orientation davantage axée sur les enjeux qui entourent les carburants. Notre nouveau nom reflète mieux ce que font nos membres et la valeur qu’ils procurent. Ils fournissent aux Canadiens un approvisionnement sûr en carburants fiables et propres, essentiel à une économie canadienne forte et soutenable. »

La nouvelle orientation de l’Association canadienne des carburants vise à participer plus activement aux discussions sur les carburants du Canada et sur leur avenir. Nous souhaitons être plus efficaces lorsqu’il s’agit d’amener les responsables des politiques à faire le lien entre les carburants de transport, la mobilité et la prospérité. Nous voulons aussi sensibiliser quant aux répercussions des politiques publiques et au risque de conséquences négatives involontaires. Nous désirons aussi aider les consommateurs en améliorant leurs connaissances et leur capacité de faire des choix intelligents en matière de mobilité et d’utilisation des carburants.

Les membres de l’Association canadienne des carburants produisent les carburants propres qui permettent auCanada d’aller de l’avant; nous encourageons donc tous les Canadiens à réfléchir davantage aux carburants et à leur valeur réelle.

L’Association canadienne des carburants est le nouveau nom de l’Institut canadien des produits pétroliers.

Pour obtenir une copie de notre revue annuelle CARBURANTS 2012, visitez notre nouveau site Web à l’adresse :carburantscanadiens.ca

La diminution à l’échelle nationale des émissions de précurseurs du smog tels que l’oxyde d’azote (NOx), les composés organiques volatils (COV) et la matière particulaire (MP2.5) par les véhicules à essence légers entre 1995-2010. (Groupe CNW/Association canadienne des carburants) (Groupe CNW/Association canadienne des carburants )

 

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *