Propositions pour accélérer l’électrification des transports au Québec

Communiqué

Propositions pour accélérer l’électrification des transports au Québec

«En cette ère où le génie de l’innovation dicte les retombées économiques…, pour les générations futures,  nous avons l’obligation de poursuivre»
– Marc Gascon, président et maire de Saint-Jérôme

Centre National Transport Avancé - Électrification transportSAINT-JÉRÔME, QC, le 14 août 2012 /CNW Telbec/ – Le Centre National du Transport Avancé (CNTA) profite de la campagne électorale pour encourager les partis politiques à s’engager sur la voie de l’électrification des transports.

L’ensemble des mesures et propositions du CNTA seraient financées par la création d’emplois, la réduction de la facture énergétique, le redressement de la balance commerciale, les retombées pour Hydro-Québec et l’exportation des technologies à l’extérieur du Québec. L’électrification des transports est, aux yeux du CNTA, source de création de richesse, d’une meilleure qualité de notre environnement et d’une plus grande indépendance énergétique.

« L’électrification des transports est une tendance mondiale irréversible. Dans ce contexte, le Québec doit profiter de ses avantages concurrentiels indéniables. En cette ère où le génie de l’innovation dicte les retombées économiques, le travail de pionnier du CNTA, de la Ville de Saint-Jérôme et de la région des Laurentides doit se poursuivre. Les enjeux sont multiples, le Québec s’est déjà démarqué et, pour les générations futures, nous avons l’obligation de poursuivre» a déclaré M. Marc Gascon, maire de Saint-Jérôme et président du CNTA.

Voici les propositions du CNTA aux partis politiques:

  • En raison de ses impacts, reconnaître l’électrification des transports comme une priorité nationale;
  • Bonifier de manière substantielle le Plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques en ajoutant des mesures destinées aux industries favorisant le développement de la filiale des véhicules électriques;
  • Pour les projets industriels et commerciaux, financer par des prêts sans intérêt le surcoût de l’électrification de la motorisation ;
  • Afin d’aider la pénétration de cette technologie, convertir les subventions de carburant destinées au transport public et maritime en subventions bonifiées pour l’utilisation de l’électricité dans les transports;
  • Allouer au moins 100 M$ annuellement en prêts et subventions destinés à l’électrification des transports;
  • Favoriser l’utilisation de l’électricité comme énergie primaire, si cela est applicable, dans tous les nouveaux projets de transports publics;
  • Mettre en place les mesures permettant aux villes de se doter de véhicules électriques en libre-service par la reconnaissance de ce mode de transport comme celui d’un mode de transport collectif

SOURCE : CENTRE NATIONAL DU TRANSPORT AVANCE

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *