Les fermiers de famille de retour cette année encore

Fermiers de famille - panier légumesLe fort sympathique concept des fermiers de famille est une fois de plus de retour cette année.  Les fermiers du réseau d’Agriculture, soutenus par la communauté d’Équiterre, offriront donc encore, aux Québécois, des légumes frais provenant de leurs 80 fermes certifiées biologiques ou en voie de l’être.En devenant partenaires d’une ferme en début de saison, les citoyens pourront donc recevoir, chaque semaine, un panier constitué de 6 à 12 variétés de légumes exempts de pesticides de synthèse et fraîchement cueillis, et ce, sans fouler les allées de l’épicerie. La composition du panier suivra les récoltes du moment, chaque semaine offrira ainsi des surprises pour les abonnés.

Comment s’inscrire ?  Il suffit de localiser le point de chute près de chez soi ou de son lieu de travail et de communiquer directement avec la ferme. Le réseau compte 371 points de chute répartis dans 13 régions du Québec !

Voici un petit reportage intéressant datant de 2010 qui explique ce qu’est le programme ASC ou Agriculture soutenue par la communauté:

Communiqué
Un été gastronomique partout au Québec avec les paniers de légumes sains et locaux des fermiers de famille !

Publié par : Équiterre

Fermiers de famille - Équiterre

Montréal, 27 mars 2012 – Les fermiers de famille du réseau d’Agriculture soutenue par la communauté d’Équiterre préparent un été tout en gastronomie pour les Québécois en leur offrant des légumes frais provenant de leurs fermes certifiées biologiques ou en voie de l’être. Près de 80 fermes livreront leurs récoltes dans 371 points de chute dispersés dans 14 régions de la province ! Cette année, à l’échelle de la province, plus de 35 000 Québécois pourront profiter des paniers des fermiers de familles!

En devenant partenaires d’une ferme en début de saison, les citoyens recevront, chaque semaine, de 6 à 12 variétés de légumes exempts de pesticides de synthèse et fraîchement cueillis, et ce, sans fouler les allées de l’épicerie.

Les fermiers de famille d’Équiterre, permettent non seulement de soutenir l’agriculture d’ici, mais aussi d’avoir accès facilement à une vaste gamme de produits maraichers frais et de viandes. « Il est malheureusement difficile de trouver des aliments à la fois locaux et biologiques en supermarchés. Les paniers nous évitent d’avoir à choisir entre le bio et le local et d’avoir à faire un compromis soit sur notre santé et celle des écosystèmes ou sur notre économie régionale », explique Isabelle St-Germain, coordonnatrice générale adjointe d’Équiterre.

La composition du panier suit les récoltes du moment, chaque semaine offre ses surprises pour les abonnés ! Équiterre, ainsi que la plupart des fermiers du réseau, propose des recettes sur leur site Internet qui permettent notamment aux partenaires de mettre en valeur les légumes moins communs du panier. « Les paniers regorgent de saveurs locales à découvrir et à apprêter. C’est un passeport assuré vers la gastronomie simple ou élaborée. Les citoyens sont d’ailleurs invités à partager leurs recettes avec nous », ajoute Isabelle St-Germain. Une dizaine de fermes d’élevage du réseau d’Équiterre offrent également des découpes de viande selon un système de distribution différent des paniers. De multiples localisations sont disponibles pour vos livraisons.

Comment s’inscrire ?

Pour trouver un point de chute près de chez-soi ou de son lieu de travail, il suffit de se rendre sur le site d’Équiterre www.equiterre.org/fiche/points-de-chute, de localiser le point de chute et l’horaire de livraison les plus pratiques et de communiquer directement avec la ferme pour s’inscrire dès fin mars et tant qu’il y a des places.

Comment cela fonctionne ?

« Le fermier et ses partenaires se partagent les risques et les bénéfices, précise Isabelle Joncas, chargée de projet pour Équiterre. Les variations du climat (gel, forte pluie, grêle, sécheresse) ont des impacts sur le contenu du panier, mais les fermiers travaillent d’arrache-pied pour offrir un produit de qualité constante ». Dans l’optique où il s’agit d’une bonne saison, le fermier partage l’abondance des récoltes avec ses partenaires. D’année en année, les fermiers de famille gagnent en efficacité.

Selon les fermes, on peut choisir des paniers de formats individuels, pour deux personnes ou familiaux. La plupart des fermes ont un panier d’échange et permettent de s’absenter pour les vacances. L’abonnement peut généralement se faire en plusieurs paiements. Pour la saison complète, qui dure de 12 à 22 semaines selon les fermes, le coût moyen d’un partenariat est d’environ 350$.

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *