Agrisoma biocarburant

Première mondiale : une entreprise canadienne inaugure un vol propulsé au biocarburant entre les États-Unis et l’Australie

Première dans le domaine aérien pour Agrisoma Biosciences Inc., établie au Québec: le biocarburant oléagineux de la compagnie alimentera le premier vol transpacifique au monde du transporteur Qantas Airways entre l’Australie et les États-Unis.

Il s’agira en fait du premier vol propulsé par biocarburant du nouveau Boeing 787-9 Dreamliner de Qantas. Ce dernier quittera l’aéroport international de Los Angelesaujourd’hui et atterrira 15 heures plus tard à Melbourne, en Australie. Le biocarburant d’Agrisoma remplace 10 % du kérosène requis pour le trajet, pour donner un mélange de carburant plus propre et permettant de réduire les émissions.

« C’est le début d’une grande aventure, a mentionné Steve Fabijanski, président et chef de la direction d’Agrisoma. Ces 10 % marquent un tournant pour les compagnies aériennes comme Qantas dont l’objectif est de parvenir à une croissance zéro des émissions de carbone à partir de 2021. »

« Cette annonce illustre bien le leadership du Québec en matière de lutte aux changements climatiques. Les mesures que notre gouvernement met en place pour soutenir les entreprises innovantes et l’ingéniosité des Québécois permettent de nouvelles avancées technologiques comme celle d’Agrisoma qui va révolutionner le transport aérien. Aussi, je suis particulièrement fier d’être à leurs côtés aujourd’hui alors qu’ils officialisent leur partenariat avec Qantas Airways », affirme Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord.

Le fonctionnement

Le biocarburant d’Agrisoma est issu de la récolte de tonnes de Carinata, dont la semence, une fois broyée, permet d’en récupérer l’huile, laquelle est transformée en carburéacteur. On emploie le même procédé que celui utilisé dans la fabrication du kérosène, un dérivé du pétrole. Le biocarburant ainsi produit procure une réduction très importante des émissions de gaz à effet de serre, rendant les déplacements en avion plus écologiques et moins polluants.

La semence de Carinata est cultivée par des agriculteurs en Australie et broyée dans des exploitations agricoles locales.

L’huile est ensuite acheminée dans des bioraffineries pour être transformée en carburéacteur.

Selon Alison Webster, présidente et chef de la direction de Qantas International, le nouveau Dreamliner 787-9 de la compagnie permet d’entrevoir l’avenir de l’aviation durable.

« Le Dreamliner de Qantas marque une ère nouvelle et passionnante en matière d’innovation et de voyage. Il consomme moins de carburant et génère moins d’émissions de gaz à effet de serre que les avions de taille similaire. Le vol d’aujourd’hui constitue un pas de plus vers la réduction des émissions sur cette liaison, précise Mme Webster.

La PDG ajoute que le partenariat avec Agrisoma marque la première étape dans le développement d’une industrie de carburéacteur renouvelable en Australie. « Nous sommes fiers de participer à ce projet, car nous cherchons des façons de réduire notre empreinte carbone dans l’ensemble de nos activités. »

Partenaires aux États-Unis

Les graines sont transformées dans les exploitations agricoles existantes, et l’huile qui en est extraite est raffinée par des sociétés comme Altair Fuels à Paramount, en Californie. La livraison du carburant à l’avion est assurée par le fournisseur partenaire World Fuel Services de Miami, en Floride.

« AltAir est fière d’avoir raffiné la nouvelle huile prometteuse d’Agrisoma en biocarburant pour ce vol transpacifique historique de Qantas, a déclaré le président d’AltAir, Bryan Sherbacow. Réunir ces technologies de pointe à des fins commerciales dans une chaîne d’approvisionnement intégrée est essentiel pour démontrer la capacité actuelle de l’industrie à fournir à l’aviation commerciale des carburants à très faible teneur en carbone à des prix concurrentiels. »

SOURCE Agrisoma Biosciences Inc.

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *