La STM annonce l’acquisition de bus réguliers à propulsion hybride biodiesel-électrique

Cliquez ici pour lire le rapport technique traitant des autobus hybrides rédigé par Transport Canada en collaboration avec la STM et la STO en 2009. Il s’agit d’un rapport très détaillé faisant le comparatif des autobus standards actuellement utilisés par la STM et la STO avec des autobus hybrides Nova LFS HEV. A une vitesse moyenne de 18 km/h, ces derniers consomment 20 litres/100 km de moins, ce qui représente une économie de carburant de 30%. Je vous encourage aussi à visionner le reportage que l’émission Découverte consacrait au programme d’essai des autobus hybrides à la STM en 2009.

Communiqué

La STM annonce l’acquisition de bus réguliers à propulsion hybride biodiesel-électrique

Autobus hybrides Nova STMMONTRÉAL, le 4 juill. 2012 /CNW Telbec/ – Le conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM) a approuvé, au nom des sociétés des transport du Québec, l’adjudication d’un contrat à Nova Bus, une division du Groupe Volvo Canada inc., pour l’acquisition de 509 bus à plancher surbaissé réguliers à propulsion hybride biodiesel-électrique, pour une valeur totale de 471,3 M$. Cet octroi s’est fait à la suite d’un appel d’offres sur invitation lancé dans le cadre d’un achat unifié avec les autres sociétés de transport du Québec, lequel a été piloté par AVT (Société de gestion et d’acquisition de véhicules et systèmes de transport), avec l’appui d’un comité d’experts des différentes sociétés de transport. L’acquisition de ces bus hybrides de série devra recevoir au préalable l’approbation du ministère des Transports du Québec et celle du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, pour l’approbation, le cas échéant, d’un règlement d’emprunt par les sociétés de transport du Québec.

Le président du conseil d’administration, M. Michel Labrecque, a rappelé que «l’acquisition de ces bus hybrides s’inscrit dans la foulée du projet de démonstration en transport urbain réalisé en 2008-2009 avec la collaboration de la Société de transport de l’Outaouais. En effet, les huit bus à propulsion hybride biodiesel-électrique testés parallèlement avec des bus réguliers à Montréal ont démontré que la technologie hybride permettait des économies de carburant pouvant aller jusqu’à 30 % en moyenne, ainsi qu’une réduction équivalente des émissions de GES.»

Pour sa part, la STM va acquérir dans ce contrat 203 bus (46 bus en remplacement et 157 bus pour l’accroissement de l’offre de service) pour un montant total maximum de 190,8 M $. La livraison se fera graduellement chaque année durant la période 2014-2016. Par la suite, le contrat prévoit aussi la possibilité d’exercer une option d’achat de 160 bus supplémentaires. La Société délaissera ainsi de façon progressive les bus à propulsion diesel, tout en maintenant une vigie sur les biocarburants et sur les autres modes de propulsion.

«L’acquisition de bus s’inscrit dans le cadre du Plan stratégique de la STM, selon lequel elle doit assurer le maintien, le remplacement et l’ajout de véhicules pour réaliser son objectif de croissance de 40 % de l’achalandage, pour atteindre 540 millions de déplacements en 2020. Pour ce faire, la Société vise à améliorer son offre combinée de 30 % sur ses réseaux de bus, de métro et de transport adapté », a ajouté M.  Labrecque.

Acquisition de bus articulés supplémentaires et de sept midibus électriques

Rappelons que lors de l’assemblée du conseil d’administration tenue le 4 avril dernier, la STM et les sociétés de transport ayant participé à l’appel d’offres pour les bus articulés en 2006, ont exercé les deux options leur permettant d’acquérir des bus articulés diesel additionnels de Nova Bus pour 2012-2013. La STM a ajoutera un maximum de 55 bus articulés à son parc actuel au cours des deux prochaines années. Enfin, la STM a octroyé en mai dernier un contrat à DesignLine USA pour l’acquisition de sept midibus entièrement électriques à plancher surbaissé, dont le premier devrait circuler dans le Vieux-Montréal / Vieux-Port à la mi-2013. La mise en service à la clientèle des six autres midibus, qui fait partie de la stratégie de diminution de GES par l’électrification progressive du parc de bus, est prévue pour la fin de 2013.

—————————————————————————————-

Autre document pertinent: La propulsion hybride biodiesel-électrique à la STM


Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *