Logo Hydro-Québec: Demande population réduction consommation électricité vague de froid

Compteurs de nouvelle génération – Hydro-Québec dépose sa demande de révision à la baisse des frais de l’option de retrait

Communiqué

Compteurs de nouvelle génération – Hydro-Québec dépose auprès de la Régie de l’énergie sa demande de révision à la baisse des frais de l’option de retrait

MONTRÉAL, le 16 mai 2013 /CNW Telbec/ – Hydro-Québec dépose aujourd’hui auprès de la Régie de l’énergie une demande de révision des frais associés à l’option de retrait dont peuvent se prévaloir les clients ne souhaitant pas qu’un compteur de nouvelle génération soit installé à leur résidence.

Cette demande de révision des frais de l’option de retrait survient alors que le déploiement est plus rapide que prévu et que le taux de refus demeure faible, soit à moins de 0,4 %. Les frais initiaux d’installation et les frais mensuels sont revus à la baisse comme suit :

Frais initiaux d’installation

Frais en vigueur
(y compris le crédit d’installation
de 39 $)

Frais révisés*
(y compris le crédit d’installation de 37 $)

Frais initiaux d’installation

98 $

48 $

*La révision de ces frais s’explique notamment par l’intégration du traitement des demandes d’installation de compteurs non communicants aux activités de déploiement massif des compteurs de nouvelle génération, ce qui a pour effet de diminuer les coûts.

Dans l’optique d’assurer un traitement équitable de l’ensemble de la clientèle s’étant prévalue de l’option de retrait depuis 2012, le Distributeur propose que le montant ainsi revu à la baisse soit appliqué rétroactivement. La différence entre ce montant et celui payé par les clients ayant déjà choisi l’option de retrait sera remboursée avec intérêts sous forme d’un crédit appliqué à la facture.

 

Frais de relève mensuels

Frais en vigueur

Frais révisés**

Frais de relève mensuels

17 $

8 $

**La révision de ces frais s’explique notamment par la réduction de moitié du nombre de relèves nécessaires à la facturation des clients ayant choisi l’option de retrait (le nombre de relèves passerait de six à trois par année). Cette proposition correspond à l’obligation minimale d’Hydro-Québec quant au nombre de relèves à effectuer chaque année chez un client, dans le respect des Conditions de service d’électricité approuvées par la Régie.

Hydro-Québec estime que sa demande de révision répond aux préoccupations des clients qui considèrent les frais de l’option de retrait comme élevés. De plus, elle respecte les principes sous-jacents à l’option de retrait reconnus par la Régie dans sa décision d’octobre 2012, soit la facturation de frais justes et raisonnables et le principe du demandeur-payeur retenu par souci d’équité envers l’ensemble de la clientèle d’Hydro-Québec.

Rappelons que, conformément à la décision antérieure de la Régie, le choix de l’option de retrait est obligatoire pour les clients qui ne souhaitent pas qu’un compteur de nouvelle génération soit installé à leur résidence.

 

Près de 1,5 million de compteurs déjà en service

Le déploiement des compteurs de nouvelle génération se déroule très bien : Hydro-Québec franchira sous peu le cap des 1,5 million de compteurs installés depuis le début du déploiement de ces appareils en février 2013. Près de 90 % des 1,7 million de compteurs prévus pour la phase 1 du projet ont été installés chez des clients de la grande région métropolitaine.

Par ailleurs, le 5 mai dernier, la Régie de l’énergie a autorisé Hydro-Québec à installer un total de 200 000 compteurs de nouvelle génération dans le secteur visé par la phase 2 où des équipements de télécommunication ont déjà été déployés.

Rappelons que les audiences publiques visant l’autorisation des phases 2 et 3 du déploiement des compteurs de nouvelle génération ont eu lieu en avril 2014. Sous réserve de l’autorisation finale de la Régie de l’énergie, c’est donc l’ensemble du territoire desservi par Hydro-Québec qui bénéficiera des compteurs de nouvelle génération d’ici 2018, portant le total des compteurs installés à 3,8 millions.

Des compteurs qui ne posent aucun risque pour la santé

Hydro-Québec rappelle que, contrairement à ce que suggèrent certaines rumeurs, les compteurs de nouvelle génération sont sécuritaires. D’ailleurs, Santé Canada et la Direction de santé publique ont toutes deux pris position dans le dossier et concluent que les compteurs ne posent pas de risques pour la santé, conclusion qui a été confirmée il y a quelques semaines par la Société royale du Canada.

Santé Canada

Avis des directeurs régionaux de santé publique

Rapport de la Société royale du Canada (résumé public)

Les clients qui désirent obtenir plus de renseignements sur les compteurs de nouvelle génération sont invités à visiter le www.hydroquebec.com/compteurs-nouvelle-generation.

SOURCE Hydro-Québec

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *