La dépendance au pétrole pour la production d’électricité aux Îles-de-la-Madeleine tire à sa fin

La dépendance au pétrole pour la production d’électricité aux Îles-de-la-Madeleine tire à sa fin. Dès 2025, les Îles seront alimentées par l’énergie propre d’Hydro-Québec grâce à un câble sous-marin en provenance de la Gaspésie.

Transition énergétique aux Îles-de-la-Madeleine – Une solution fiable qui réduit les GES de 94 %

La centrale actuelle sera maintenue en réserve, ce qui permettra d’assurer la fiabilité du service et de soutenir l’engagement d’Hydro-Québec quant au niveau d’emplois sur place.
De plus, Hydro-Québec développera, en partenariat avec le milieu, un microréseau qui fera appel à d’autres sources d’énergie renouvelables, des unités de stockage d’énergie et des outils permettant de gérer la consommation énergétique des bâtiments.
Résultat d’une réflexion réalisée avec le milieu
La table d’échanges mise sur pied par Hydro-Québec et la Îles-de-la-MadeleineCommunauté maritime des Îles s’est réunie à sept reprises. Aux termes de ces échanges, une rencontre avec le grand public a eu lieu en novembre dernier afin d’écouter les attentes et les préoccupations des Madelinots. La solution présentée aujourd’hui permet de répondre à plusieurs d’entre elles :
  • Solution robuste et fiable, respectueuse de l’environnement, qui s’avère la plus avantageuse au plan économique
  • Diminution des GES de l’ordre de 94 %
  • Énergie verte comme levier de développement économique avec une capacité d’alimentation supérieure aux besoins actuels et futurs
  • Réduction des risques environnementaux liés à l’utilisation des produits pétroliers
  • Création d’une vitrine technologique avec le microréseau
Hydro-Québec maintient son engagement de conserver le niveau d’emploi aux IDLM.
Les prochaines étapes
Sept années nous séparent de la mise en service de la solution retenue, si elle est approuvée par la Régie de l’Énergie. Hydro-Québec veut travailler étroitement avec la communauté pour :
  • Définir le scénario de microréseau et le choix des technologies
  • Créer la table de concertation pour le maintien des emplois
  • Évaluer les besoins exprimés par le maire Jonathan Lapierre pour de la fibre optique pour la communauté des IDLM
Hydro-Québec souhaite que les premiers travaux de la table de concertation débutent dès les prochaines semaines.
Citations :
« Toute essentielle que soit cette transition, elle n’en demeure pas moins un changement significatif pour l’un des plus importants employeurs de l’archipel. Aussi, il est important que tant Hydro-Québec que le gouvernement s’assurent qu’elle s’opère sans impact négatif sur l’économie des Îles et que les emplois soient maintenus. Le gouvernement en prend l’engagement ferme. »
M. Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 
« Nous avons à cœur d’offrir aux Madelinots une solution fiable, économiquement viable et respectueuse de l’environnement. Et nous allons continuer de travailler en étroite collaboration avec le milieu pour assurer la réalisation de la transition énergétique. »
M. Éric Filion, président d’Hydro-Québec Distribution
« Il s’agit d’un virage énergétique essentiel à long terme pour bonifier la qualité de vie des Madelinots. Elle s’opérera sur une période de temps qui assurera la concertation et sa prise en charge par les Madelinots eux-mêmes. »
M. Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine
SOURCE Hydro-Québec
Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *