Le froid: une raison de plus d’équiper les voitures électriques d’un prolongateur d’autonomie à carburant

autonomie-voiture-electrique-hiverAujourd’hui Pierre Langlois nous mentionne que le froid, qui vient diminuer l’autonomie des voitures électriques l’hiver, est, selon lui, une raison de plus pour les doter d’un prolongateur d’autonomie à carburant. Mentionnons que BMW offre cette option sur sa voiture électrique i3 et que 80% des premiers acheteurs de la voiture s’en sont d’ailleurs prévalu.

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois , Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Il a également siégé sur le comité aviseur responsable d’appuyer Daniel Breton dans le développement de la politique d’électrification des transports du Québec.  Un gros merci à lui.

Le froid: raison de plus d’avoir un prolongateur d’autonomie‏

Bonjour à tous

Voici le témoignage d’un propriétaire de Leaf, Gilles Chartray, qui s’est confronté à la réalité d’une voiture tout électrique en hiver par temps froid. Il aurait certainement apprécié avoir un prolongateur d’autonomie à carburant. Voir:

Un petit voyage en Nissan LEAF le jour de l’AN avec une température SIBÉRIENNE de -32°C!

Autonomie de la voiture électrique Nissan Leaf en hiver par grand froid
Source: Roulez Électrique

La morale c’est que par des températures de – 30 °C, l’autonomie en mode éco et en fermant le chauffage régulièrement, tombe à 70 km.

C’est également ce qu’a validé Communauto, qui a mesuré pour sa flotte de Leaf en 2011- 2012 une autonomie de 80 km en janvier. Voici les résultats qu’ils ont présentés au symposium EV2012VÉ tenu à Montréal en octobre 2012 (c’est une diapo de l’une de mes conférences). N’oublions pas que c’est une moyenne pour le mois, et que l’autonomie peut être inférieure à cette moyenne pour les journées les plus froides.

Autonomie de la voiture électrique Nissan Leaf en hiver tel que rapportée par Communauto
Source: présentation de Pierre Langlois

La présentation de Communauto est archivée sur le site de Mobilité électrique Canada à

http://www.emc-mec.ca/ev2012ve/proceedings/EV2012VE24T3s7-02-MarcoViviani-Communauto_SelfServicesEVsInCanada.pdf

Alors, ceux qui veulent aller travailler en janvier avec leur voiture 100 % électrique doivent tenir compte de cette réalité.

Bien cordialement

Pierre Langlois, Ph.D., physicien
Consultant en mobilité durable,
Auteur et conférencier

Téléphone : 418-875-0380
Courriel: pierrel@coopcscf.com
Site Internet: www.planglois.com

Le physicien Pierre Langlois faisant le plein électrique d'une Chevrolet Volt

L’information et la solidarité sont les deux piliers des véritables changements

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Une réflexion sur « Le froid: une raison de plus d’équiper les voitures électriques d’un prolongateur d’autonomie à carburant »

  1. Bonjour,
    Il serait temps de mettre ce reportage à jour car les chiffres ne tiennent plus la route avec les modèles de Leaf 2013 à aujourd’hui, équipé d’une thermopompe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *