La «batterie» Aluminium-air de Phinergy, une analyse préliminaire

Aujourd’hui Pierre Langlois nous parle de la “batterie” Aluminium-air que présenteront Phinergy et Alcoa lundi prochain. Cette dernière aurait, en principe, la capacité de donner une autonomie de 1600 km à une voiture électrique mais n’est pas sans soulever quelques interrogations quant à sa réelle valeur.

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois ,Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Il a également siégé sur le comité aviseur responsable d’appuyer Daniel Breton dans le développement de la politique d’électrification des transports du Québec. Un gros merci à lui.

La «batterie» Aluminium-air de Phynergy, une analyse préliminaire

Bonjour à tous

Lundi matin prochain le 2 juin, Phinergy ( http://www.phinergy.com ) et Alcoa vont faire une conférence de presse à Montréal (voir l’invitation à la fin du courriel) pour présenter la «batterie» de Phinergy», capable, en principe, de donner une autonomie de 1600 km à une voiture électrique, alors que cette «batterie» Al-air ne pèse que 55 kg! C’est 100 fois plus d’énergie dans un même poids qu’une batterie Li-ion, et sensiblement la même densité d’énergie que l’essence. Voir les articles parus en février 2014 à ce sujet :

http://www.greencarreports.com/news/1090218_aluminum-air-battery-developer-phinergy-partners-with-alcoa

http://www.greencarcongress.com/2014/02/20140205-alcoa.html

Et la vidéo Youtube avec les explications du président de Phinergy

Cette technologie semble prometteuse, mais regardons d’un peu plus près ce qu’elle signifie et les choses qui ne sont pas dites.

Tout d’abord, j’ai mis entre parenthèse le mot batterie car c’est plutôt une pile à combustible, sauf qu’elle consomme de l’eau et de l’Aluminium au lieu de l’hydrogène, comme la principale technologie de pile à combustible en développement présentement pour les transports (hydrogène comprimé). Remarquez qu’il est bien plus facile de manipuler des plaques d’aluminium et de l’eau liquide qu’un gaz explosif sous pression.

Il faut savoir que dans cette pile à combustible Al-air de Phinergy il y a une réaction entre des plaques d’aluminium et l’air ambiant qui transforme l’aluminium en hydroxyde d’aluminium, alors que l’épaisseur des plaques d’aluminium diminue. À terme il faut changer les plaques d’aluminium et collecter l’hydroxyde d’aluminium qui s’est formé pour le retourner à l’usine d’aluminium où on va soumettre le produit récupéré à la réaction inverse (qui consomme de l’énergie) et obtenir de l’aluminium qu’on retourne aux stations-service. Ce cycle est expliqué dans la vidéo sur la page d’accueil du site de Phinergy ou sur Youtube:

Une première question vient immédiatement à l’esprit. Quel est le rendement ou l’efficacité de ce cycle? Ou dit autrement, combien d’énergie faut-il dépenser pour refabriquer des plaques d’aluminium à partir de l’hydroxyde d’aluminium, comparativement à celle fournie par les plaques d’aluminium dans la pile à combustible (PAC) Al-air? Et là, il faut compter également l’énergie dépensée pour récupérer l’hydroxyde d’aluminium par camion aux stations-service et le redistribuer aux mêmes stations. S’il faut dépenser 10 fois plus d’énergie que l’aluminium en donne à la voiture (efficacité de 10%), c’est pas intéressant et cela ne constitue pas du développement durable.

Une efficacité de 75% et plus serait idéale, et une efficacité de 50% serait acceptable dans la mesure ou la PAC Al-air serait utilisée comme prolongateur d’autonomie, pour moins de 20% des kilomètres, alors qu’une batterie Li-ion de 80 à 100 km d’autonomie assurerait le 80% du kilométrage grâce à des recharges quotidiennes sur le réseau électrique. Car n’oublions pas qu’une recharge sur le réseau s’effectue à 80% d’efficacité environ (approximativement 8% de pertes depuis nos barrages jusqu’aux postes de recharge, et de l’ordre de 12% dans l’électronique de puissance des chargeurs).

La deuxième question c’est combien va coûter un plein d’aluminium? Si c’est aussi cher que le pétrole ce ne sera pas évident.

Une troisième question très importante pour les pays nordiques. Comment la PAC Al-air se comporte à –25°C en hiver? Car n’oublions pas qu’il faut faire le plein d’eau à tous les 300 km environ.

Si les réponses à ces questions sont satisfaisantes, alors là on pourrait rouler sans pétrole avec une voiture électrique hybride branchable dont le prolongateur d’autonomie ne serait plus un moteur thermique comme la Chevrolet Volt, mais une PAC Al-air dont on ferait le plein d’aluminium 3 ou quatre fois par année.

En terminant, ceux qui vont pouvoir assister à la conférence de presse de lundi, SVP poser les questions que je viens de vous exposer et informez-moi des réponses SVP.

Un dossier intéressant à suivre.

Bien cordialement

Pierre Langlois, Ph.D., physicien

Consultant en mobilité durable,
Auteur et conférencier

Téléphone : 418-875-0380
Courriel: [email protected]
Site Internet: www.planglois.com

Le physicien Pierre Langlois faisant le plein électrique d'une Chevrolet Volt

Avis aux médias – La voiture 100 % électrique d’Alcoa et Phinergy en piste pour la première fois au Québec

MONTRÉAL, le 29 mai 2014 /CNW Telbec/ – Alcoa et Phinergy, une compagnie spécialisée en technologies propres, s’apprêtent à dynamiser le marché du véhicule électrique endéveloppant conjointement une batterie air-aluminium qui va propulser les voitures électriques sur de plus grandes distances.
Les représentants des médias sont invités à venir voir la voiture électrique Alcoa-Phinergy en action sur le circuit Gilles-Villeneuve ce lundi à la veille du Grand Prix du Canada à Montréal.

AIDE-MÉMOIRE
Quoi :  Conférence de presse et démonstration de la voiture électrique Alcoa-Phinergy sur la piste du circuit Gilles-Villeneuve

Qui :  Martin Brière, président, Alcoa Canada Groupe Produits primaires  et Aviv Tzidon, président-directeur général et fondateur de Phinergy

Quand : Lundi 2 juin 2014 en matinée à 7 h 45

Où :  Circuit Gilles-Villeneuve (Parc Jean-Drapeau)  Pavillon La Toundra , Montréal

RSVP :  Les représentants des médias sont invités à confirmer leur présence auprès de Marc Poisson ([email protected] / 514-616-7691)

SOURCE : ALCOA Ltée.
Renseignements:
Marc Poisson
[email protected]
514-616-7691

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *