Un des plus importants gisements exploitables de Néodyme au monde se trouverait en Abitibi, au Québec

logo-geomega.jpgLa compagnie d’exploration minière québécoise Géoméga Ressources Inc a dévoilé aujourd’hui les résultats de nouveaux forages sur la propriété Montviel, située dans la région de l’Abitibi, au Québec. Selon ses dires, les résultats obtenus ( concentration en oxyde de Néodyme de 0.247% et 0.216% ) viendraient confirmer qu’il s’agit d’un des plus importants gisements de néodyme au monde accessible et exploitable à court terme. Toujours selon la compagnie, l’accessibilité au site par la route ainsi que la proximité des services d’hydroélectricité et de transport ferroviaire permettraient d’envisager une exploitation du gisement de Montviel dans un avenir rapproché.

En alliage avec le fer Nd2Fe14B., le Néodyme, un élément métallique faisant partie des terres rares, permet de créer des aimants permanents 10 fois plus puissants que la ferrite qui peuvent être utilisés, entre-autres, dans les moteurs électriques comme ceux que l’on retrouve dans les voitures hybrides/électriques ou dans les éoliennes ( source ).

Communiqué

GéoMégA dévoile de nouveaux résultats de forage : 544,6 mètres à 1.41% OTR – MONTVIEL, UN DES PLUS IMPORTANTS GISEMENTS DE NÉODYME AU MONDE

MONTRÉAL, le 22 juin 2011 /CNW Telbec/ – Géoméga Ressources Inc. (GéoMégA) est fière de dévoiler de nouveaux résultats de forage réalisé sur la propriété Montviel, située dans la région de l’Abitibi, au Québec. Les nouvelles données recueillies par l’analyse des sondages MVL-11-09 et MVL-11-10 confirment l’extension de la zone minéralisée en terres rares de 200 mètres à l’ouest et de 175 mètres au sud de la section 3+50 W pour une zone minéralisée couvrant une superficie de 500 mètres par 400 mètres jusqu’à une profondeur de 450 mètres.

L’analyse du sondage MVL-11-10, approximativement 175 mètres au sud de MVL-11-07, révèle 1,41 % oxyde de terres rares (OTR) sur la totalité des 544,6 mètres de carotte. Le sondage MVL-11-09, approximativement 200 mètres à l’ouest de MVL-10-03, révèle 1.51% OTR sur les premiers 127,55 mètres de carotte. La concentration en oxyde de néodyme, respectivement 0.247% et 0.216% sur les intersections des sondages MVL-11-10 et MVL-11-09, continue d’être l’atout maître du gisement.

« Ces derniers résultats d’analyse démontrent qu’il s’agit d’un des plus importants gisements de néodyme au monde accessible et exploitable à court terme. L’accessibilité au site par la route ainsi que la proximité des services d’hydroélectricité et de transport ferroviaire permettent d’envisager une exploitation du gisement de Montviel dans un avenir rapproché », a déclaré le président de GéoMégA, monsieur Simon Britt.

Pour plus d’information technique et pour les résultats de forage détaillés : www.ressourcesgeomega.ca

DÉCOUVERTE MAJEURE 
Les terres rares, spécifiquement le néodyme, dysprosium, europium, terbium et yttrium, constituent les minéraux les plus recherchés actuellement sur la planète. Les terres rares sont essentielles pour plusieurs énergies vertes, telles que les véhicules électriques, les éoliennes et l’éclairage DEL. Elles sont également présentes dans de nombreuses technologies existantes ou émergentes, comme notamment la téléphonie cellulaire, la fibre optique, le laser et les disques durs.

« Il s’agit d’une découverte majeure pour l’économie du Québec. En effet, GéoMégA est une société québécoise qui souhaite exploiter cette ressource et la transformer ici, au Québec. Il est évident que le projet Montviel est potentiellement créateur de richesse pour toute une région et ses générations futures », a affirmé le président de GéoMégA.

Toutes les analyses sont effectuées par ALS Global à leur laboratoire de Vancouver. Les analyses menées sur tous les échantillons sont effectués par fusion lithium métaborate, suivie d’une analyse ICP avec une finition par spectrométrie de masse. Des dosages spécifiques par XRF sont réalisés pour le niobium. L’assurance qualité et le contrôle se font par l’insertion systématique de normes REE, flans et les doublons. Kateri Marchand, M.Sc., P. Geo, est une personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101 et elle a révisé les informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.

NOMINATION D’UN VICE-PRÉSIDENT EXPLORATION
Par ailleurs, GéoMégA est heureuse d’annoncer la venue au sein de son équipe de M. Jacquelin Gauthier au poste de vice-président exploration. Diplômé en génie géologique, M. Gauthier possède une vaste expertise en exploration minière et en géologie. Au fil des ans, il a occupé le poste de directeur de l’exploration pour des sociétés d’importance comme Kinross Gold Corp, Bema Gold Corp, Cambior inc. et Noranda Exploration inc. et de président de Exploration Azimut inc.

En rapport avec sa nomination, M. Gauthier s’est vu octroyer 220 000 options. Chaque option permet à son détenteur d’acquérir une (1) action ordinaire au prix de 2,70 $ au cours d’une période de cinq (5) ans suivant la date d’octroi.

À PROPOS DE GÉOMÉGA
GéoMégA, qui détient 100 % de la propriété Montviel, est une société d’exploration minière québécoise qui concentre ses activités dans l’exploration de dépôts économiques d’éléments nécessaires aux technologies vertes. GéoMégA entend respecter les plus hauts standards de l’industrie minière, et souhaite se démarquer par son expertise, son savoir-faire, ainsi que son soutien et son respect des communautés locales et de l’environnement.

Le portefeuille minier de GéoMégA est situé dans les régions de l’Abitibi et des Hautes-Laurentides, au Québec. Actuellement, GéoMégA a 19 563 290 actions ordinaires en circulation, 3 618 375 bons de souscription et 1 145 000 options.

La bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l’exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *