logo-ireq

SEI Corporation et l’Institut de recherche d’Hydro-Québec signent une entente de commercialisation conjointe de brevets visant une architecture d’électrode à faible coût


Communiqué

SEI Corporation et l’Institut de recherche d’Hydro-Québec signent une entente de commercialisation conjointe de brevets visant une architecture d’électrode à faible coût

Logo IREQ - batterie phosphate fer lithiumL’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) et la société japonaise SEI Corporation annoncent la conclusion d’un accord de mise en commun, en vue de la commercialisation, de leurs portefeuilles de propriété intellectuelle dans le domaine des batteries, portant sur la technologie du phosphate de fer lithié (LFP) et une nouvelle architecture d’électrode.

Dans un marché du transport électrique en croissance rapide, la nouvelle architecture d’électrode à faible coût, associée à la technologie du phosphate de fer lithié, permettra d’obtenir une plus grande densité d’énergie ainsi qu’une capacité de stockage accrue.

En décidant de commercialiser ensemble leur propriété intellectuelle, l’IREQ et SEI Corporation se donnent les moyens de répondre à la demande mondiale croissante, dans les secteurs de l’automobile et du stockage d’énergie, pour des technologies de batterie fiables et exceptionnelles.

« Ce nouveau partenariat avec un chef de file comme SEI Corporation nous permet de commercialiser une nouvelle architecture d’électrode dont la grande cyclabilité, le faible temps de recharge et la sûreté inégalée sont recherchés pour le transport électrique et le stockage à grande échelle », a expliqué Karim Zaghib, directeur – Stockage et conversion d’énergie à l’IREQ.

« Ce nouveau partenariat avec un propriétaire de brevets de premier ordre comme l’IREQ nous permettra de proposer un nouveau modèle d’affaires et un nouveau concept technologique dans le secteur des batteries au lithium-ion », a poursuivi Takehiko Sawai, directeur mandataire de SEI Corporation.

À propos de SEI Corporation
SEI (www.seicorp.jp(Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre)) est une société de capital de risque en recherche et développement qui a été établie il y a 14 ans pour mettre au point de nouveaux matériaux de batterie ou de nouvelles architectures d’électrode et pour optimiser les processus de production de batteries. Son mandat consiste à proposer de nouveaux matériaux, électrodes ou processus, mais non à en faire la production en série. Actuellement, SEI collabore à l’échelle mondiale avec plus de 70 fabricants de matériaux, constructeurs automobiles et fabricants de pièces d’automobiles. L’entreprise entrevoit un avenir où les batteries au lithium-ion stockent plus d’énergie et de puissance, se rechargent plus rapidement, durent plus longtemps et sont plus sécuritaires, et ce, à moindre coût.

À propos de l’IREQ
L’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ), chef de file du développement de matériaux évolués pour la fabrication de batteries, crée des procédés d’avant-garde dans ses installations à la fine pointe de la technologie. L’IREQ détient plus de 800 brevets et 40 licences touchant des matériaux utilisés par certains des plus grands fabricants de batteries et fournisseurs de matériaux de batterie du monde. L’IREQ a acquis une expertise en stockage de l’énergie et collabore avec des sociétés privées du Québec à la réalisation de bornes de recharge de voitures électriques et hybrides dans le cadre de son programme de recherche. Ses travaux contribuent au développement de batteries au lithium-ion hautement performantes et sécuritaires, rechargeables plus rapidement et un plus grand nombre de fois. L’IREQ favorise l’innovation ouverte et les partenariats avec des entreprises privées, des universités, des agences gouvernementales et des centres de recherche au Québec et à l’étranger. Ces partenariats permettent à l’IREQ de développer, d’industrialiser et de commercialiser les technologies découlant de ses projets d’innovation.

À propos d’Hydro-Québec
Hydro-Québec (www.hydroquebec.com(Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre)) transporte et distribue de l’électricité. L’entreprise est le plus grand producteur d’électricité au Canada et l’un des plus grands producteurs d’hydroélectricité du monde. Son unique actionnaire est le gouvernement du Québec. Exploitant essentiellement des sources d’énergie renouvelables, et plus particulièrement la grande hydraulique, elle soutient le développement de la filière éolienne par ses achats auprès de producteurs indépendants. Son institut de recherche, l’IREQ, fait de la recherche-développement dans le domaine de l’énergie, y compris l’efficacité énergétique et le stockage de l’énergie. Chaque année, Hydro-Québec consacre 100 M$ à la recherche.

– 30 –

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest également un collaborateur du site Roulez Électrique.
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *