Présentation du documentaire “Chercher le courant” le vendredi 22 avril, Jour de la Terre

Communiqué

CHERCHER LE COURANT
EN PRIMEUR DANS UNE ÉDITION SPÉCIALE DE ZONE DOC
LE VENDREDI 22 AVRIL À 18 H 30

chercher-le-courant.jpgLundi 18 avril 2011 – Peu de documentaires ont suscité autant de réactions que CHERCHER LE COURANT qui a remporté plusieurs prix tels le Prix du public et une mention spéciale du prix Écocaméra aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal en 2010, ainsi que le prix du Meilleur documentaire au Festival du film de Sept-Îles. Après une tournée de 45 villes et villages à travers le Québec, dont 10 semaines en salle à Montréal, CHERCHER LE COURANT sera diffusé en primeur à la Télévision de Radio-Canada dans le cadre d’une émission spéciale de ZONE DOC le Jour de la Terre, le vendredi 22 avril à 18 h 30.

À l’été 2008, à un an du début d’un chantier hydroélectrique de huit milliards de dollars prévu par Hydro-Québec, Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere partent sur la rivière Romaine en canot avec deux environnementalistes; un « river trip » de 500 km de la source de la Romaine au Labrador à son embouchure dans le Golfe du Saint-Laurent. Flanqués d’un poêle à bois innu, de deux panneaux solaires et d’une étude d’impact de 2500 pages, ils découvrent la rivière et ses affluents et les conséquences prochaines du projet hydroélectrique d’Hydro-Québec.

Cette aventure de 46 jours en canot se déroule en parallèle à une autre quête impliquant à la fois Roy Dupuis et les deux aventuriers. Ensemble, ils partent explorer la manière de produire et de consommer de l’énergie dans le Québec du XXIe siècle. Les questions suscitées par l’expédition les amènent à consulter des experts et des gens de terrain qui nous révèlent d’étonnantes surprises sur les énergies vertes et leur développement actuel au Québec, suggérant qu’il y a d’importantes occasions d’affaires dans ce domaine, et ce pour des générations à venir. 48 ans après la  rationalisation de l’électricité, sommes-nous toujours Maîtres chez-nous ?

LA GRANDE AVENTURE SE POURSUIT

La diffusion à la télévision de Radio-Canada est un jalon de plus dans le rayonnement de ce documentaire qui, depuis sa première mondiale, est tout simplement remarquable.

Suite à la réponse exceptionnelle du public lors de sa première semaine à la Cinérobothèque ONF, et au passage remarqué de Roy Dupuis et Nicolas Boisclair devant les 1,6 million de téléspectateurs de l’émission Tout le monde en parle, le film a parcouru le Québec et s’est installé au Cinéma du Parc, classant ce film dès la première semaine parmi les cinq films les plus fréquentés au Canada.

Afin d’engager un dialogue direct avec les citoyens, les deux réalisateurs ont parcouru la province pour présenter le film de l’Outaouais à la Côte-Nord, en passant par le Saguenay et le Bas St-Laurent. L’équipe du film a été très active sur Internet et dans les médias sociaux. En ligne depuis décembre 2010, le site http://www.chercherlecourant.com/ a reçu plus de 53 000 visiteurs uniques provenant de 370 villes au Canada, ainsi que de 106 autres pays à travers le monde avec en tête les États-Unis et la France, pays aux prises avec les enjeux des gaz de schiste.

En nous conviant à ce double périple au coeur de territoires vierges aux paysages époustouflants et sur le terrain bien tangible de solutions concrètes reposant sur des technologies éprouvées et novatrices, CHERCHER LE COURANT invite la population à engager un débat public sur l’énergie au Québec et ainsi entrer pleinement dans le XXIe siècle.

Le 15 février, à peine deux semaines après la sortie du film en salle, Jean-François Lisée publiait sur son blogue de L’Actualité un article intitulé : « L’erreur électrique ? » où il soulignait : « Les documentaristes, Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere, et leur narrateur Roy Dupuis, évitent soigneusement les envolées anti-croissance ou anti-hydro qui pourraient irriter les auditeurs qui s’identifient à la fierté hydroquébécoise. Au contraire, ils tentent de coller à ce passé pour affirmer que La Romaine est la rivière de trop, celle qui ne répond plus au rêve de Lévesque et des bâtisseurs d’hier.»

Le 9 avril dernier, le journaliste William Marsden consacrait un long article à ce film remarquable dans The Gazette, signalant notamment : « Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere ont filmé la splendeur de la rivière, témoignant de ses derniers moments avant que la machinerie lourde ne fasse son entrée. Leur film sera répertorié comme le dernier regard sur un monde perdu. En mai 2009, quelque huit mois après l’expédition, s’ouvrait ce qui deviendra le plus grand chantier de construction au Canada. »

Les Productions du Rapide-Blanc, 26 ans de films à contre-courant

Depuis 26 ans, cette compagnie fondée par Serge Giguère et Sylvie Van Brabant porte attention au monde qui l’entoure et, à travers des films percutants, poétiques, personnels ou critiques, met de l’avant un engagement envers la culture populaire et les questions d’ordre humain, social et environnemental. Résolument ouverte à la parole de la relève, cette maison de production accueille de jeunes créateurs et les encourage à exprimer leur vision, à faire entendre leur voix. Aujourd’hui, avec 25 films achevés et plusieurs projets en devenir, Les Productions du Rapide-Blanc restent tournées vers l’avenir, résolues à y jouer un rôle influent. http://www.rapideblanc.ca/

CHERCHER LE COURANT, à voir en primeur dans une émission spéciale de ZONE DOC, le vendredi 22 avril à 18 h 30 à la Télévision de Radio-Canada. Le documentaire sera également disponible en rattrapage sur TOU.TV.

Scénario et réalisation : Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere
Producteur : Denis McCready
Narrateur : Roy Dupuis
Production : Les Productions du Rapide-Blanc
Animateur (Zone Doc) : Raymond Saint-Pierre
Réalisateur-coordonnateur (Zone Doc) : Georges Amar

 

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *