Une super-batterie pour Hydro-Québec

Un groupe de chercheurs de l’institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) travaille actuellement à mettre au point une batterie sécuritaire et économique destinée à entreposer l’énergie produite par des éoliennes. « Ce n’est pas un souci, on va pouvoir le faire dans deux à trois ans », lance Karim Zaghib, directeur du stockage et de la conversion d’énergie à l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ).

Un intéressant reportage à visionner:

Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *