Une première voiturette-aspirateur motorisée 100% électrique en Amérique du Nord

Institut du véhicule innovant aspirteur de rue électrique
Les villes de partout dans le monde s’engagent dans la lutte contre  les changements climatiques et la réduction des GES. Par exemple, la ville de Montréal envisage de remplacer 250 véhicules en fin de vie par des véhicules 100% électriques. Ces mesures environnementales poussent indéniablement les manufacturiers à repenser la fabrication de leurs véhicules afin qu’ils soient sans émissions et qu’ils répondent aux nouvelles normes.

C’est le cas d’Exprolink-Madvac, une entreprise située à Longueuil qui fabrique et vend la gamme de produits de collecte de déchets extérieurs Madvac. Effectivement, la ville de Montréal qui utilisait déjà les voiturettes-aspirateurs motorisées diesel (Madvac LR50), a fait connaitre à l’entreprise son intérêt d’électrifier sa flotte de véhicules. C’est ainsi que le projet d’expérimentation de voiturettes-aspirateurs motorisées 100% électrique s’est mis en branle.
Afin de réaliser le prototype, Exprolink-Madvac a fait appel à l’équipe de l’institut du véhicule innovant pour sa grande expertise en électrification. Le projet a aussi bénéficié d’une subvention de 50 000$ provenant du Passeport innovation du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

De la conception au prototype, un défi réussi pour les ingénieurs de l’IVI !

L’enjeu principal du manufacturier était d’obtenir un prototype électrique offrant les mêmes fonctionnalités et performances que le modèle diesel utilisé par la Ville de Montréal. De plus, il était déterminant que le nouveau véhicule soit conçu en répondant à certains critères clés dans le but qu’il se démarque de la concurrence et qu’il soit attirant pour les clients.

Premièrement, le véhicule devait avoir une autonomie lui permettant d’effectuer un quart de travail régulier sans avoir besoin de recharge. Pour ce faire, une batterie au lithium fer phosphate (LiFePO4), a été sélectionnée. Cette dernière permet une autonomie de 200 km et offre une durée moyenne de 5h quand l’aspirateur est en fonction. De plus, le véhicule peut rouler à une vitesse allant jusqu’à 18km/h. Il est intéressant de savoir qu’un moteur à propulsion de 8,5 kilowatts associé à une boîte à engrenage et un essieu différentiel a été intégré permettant d’augmenter le couple du véhicule. Ainsi, la voiturette-aspirateur motorisée électrique pourra être utilisée dans des endroits plus abrupts sans difficulté.

Deuxièmement, le prototype devait émettre moins de bruit dans la cabine de l’opérateur et à l’extérieur de celle-ci afin de diminuer la pollution sonore. En remplaçant le moteur à carburant par un moteur électrique, la diminution du bruit a été notoire. À cet égard, les tests effectués à l’aide d’un sonomètre ont révélé que le bruit est passé de 92 décibels à 84 décibels lorsque l’aspirateur est en fonction. De plus, lorsque la voiturette-aspirateur motorisée est uniquement en déplacement, le niveau sonore est presque nul.

Troisièmement, il était primordial que le temps de recharge s’effectue en une nuit et que cette action ne nécessite pas l’installation d’infrastructures particulières dans les différents ateliers municipaux. Pour ce faire, les ingénieurs ont choisi d’utiliser un système de recharge qui requiert seulement 2 prises de 120 volts. Dès lors, le Madvac LR50 électrique peut être branché pratiquement n’importe où à la fin de la journée et sera prêt pour l’utilisation le lendemain.

Quatrièmement, le prototype devait être 100% électrique. Comme le mentionne Guillaume Fournier, ing. qui a travaillé sur le projet, « cela signifie de concevoir une voiturette-aspirateur motorisée totalement électrique sans aucune composante hydraulique, ce qui a été un bon défi pour l’équipe ».  C’est là que se démarque le prototype développé par l’IVI et Exprolink-Madvac, puisque le véhicule et le bras sont complètement électriques. Pour y arriver, l’équipe d’ingénieurs a utilisé des actuateurs électriques contrôlés par CANBus. Les résultats sont grandement concluants.

Pierre-Luc Lapointe, ing. ajoute aussi que : « le choix de cette architecture, bien que plus complexe lors de la conception a permis de réduire l’encombrement dans le véhicule, augmenter son efficacité et réduire le temps d’assemblage, tous des avantages qui permettront à Exprolink-Madvac d’être plus concurrentiel ». La fluidité et la facilité de contrôle pour les opérateurs sont également au rendez-vous. Cette fluidité s’explique principalement par le contrôle fin de la vitesse d’avancement des 3 actuateurs qui permettent les mouvements de gauche à droite, de haut en bas, et d’avant à l’arrière.

Visionnez la vidéo:

NEW video on the all-electric LR50e compact litter vacuum. The perfect zero-emission solution for your parks, bike lanes, sidewalks and curbs, alleys, downtown district, and so much more. Lithium-ion battery pack offers 6 hr autonomy, can be charged using 120/240 volt standard wall socket! Clean and Green with Madvac – Sourcewell awarded-contract vendor, dealer network across the U.S. and Canada.

Publiée par Exprolink-Madvac sur Lundi 3 juin 2019

Exprolink-Madvac, une entreprise québécoise novatrice !

L’IVI est fier de collaborer avec des entreprises comme Exprolink-Madvac afin de les aider à développer des véhicules sans émissions qui ont des impacts économiques et sociaux positifs pour le Québec. Il faut savoir que ce projet d’expérimentation de voiturettes-aspirateurs 100% électriques avec la ville de Montréal est un premier pas vers une commercialisation mondiale du produit. De plus, les derniers mois de travail ont été fructueux, car les nouveaux Madvac LR50 électriques seront déployés prochainement dans les différents arrondissements de la ville de Montréal.

Pour Philippe Saint-Vil, Chef de division Planification et soutien aux opérations au Service du Matériel roulant et des ateliers de la Ville de Montréal, ce genre de collaboration réussi est un exemple de succès pour l’ensemble des fournisseurs, sous-traitants et acteurs de la filière de l’électrification à Montréal et au Québec. Dans cette perspective, il précise que  « La Ville de Montréal se veut un leader en Amérique du Nord en matière d’électrification de flotte de véhicules municipaux, tout en contribuant activement au développement de la filière de l’électrification au Québec. La concrétisation de ce 1er projet issu du programme d’acquisition et d’expérimentation de prototypes 100% électriques de la Ville de Montréal s’inscrit dans cette démarche, et démontre le succès de la collaboration d’Exprolink-Madvac et de l’IVI ».

Il ne fait aucun doute que l’avenir s’annonce prometteur pour Exprolink-Madvac. Louis-Martin Durand, Vice-Président, développement des affaires affirme que « l’entreprise prévoit électrifier prochainement un autre modèle en collaboration avec l’IVI et qu’elle a l’intention de convertir l’ensemble de la gamme Madvac dans les prochaines années ».

Source: IVI – Institut du Véhicule Innovant

www.facebook.com/madvacsweepers/videos/450978745689015/" class="fb-xfbml-parse-ignore">

LR50e – 100% electric litter vacuum vehicle

NEW video on the all-electric LR50e compact litter vacuum. The perfect zero-emission solution for your parks, bike lanes, sidewalks and curbs, alleys, downtown district, and so much more. Lithium-ion battery pack offers 6 hr autonomy, can be charged using 120/240 volt standard wall socket! Clean and Green with Madvac – Sourcewell awarded-contract vendor, dealer network across the U.S. and Canada.

Posted by Exprolink-Madvac on Monday, June 3, 2019

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *