Bilan de l’essai de l’autobus articulé hybride de Irisbus-Iveco par la STM et le RTL : plus de 30% d’économie de carburant

Communiqué

Bilan de l’essai du bus articulé hybride de Irisbus- Iveco – LA STM et le RTL dévoilent les résultats d’efforts conjoints

Logo STM - économie diesel autobus hybride Iribus-Iveco Citelis HybrideMONTRÉAL, le 11 juill. 2013 /CNW Telbec/ – La Société de transport Montréal (STM) et le Réseau de transport de Longueuil (RTL) annoncent les résultats du projet conjoint d’évaluation technologique comparative du Citelis Hybride, un bus articulé hybride diesel-électrique de la société européenne Irisbus-Iveco, avec un bus articulé diesel de Nova Bus. La mise en service à la clientèle du Citelis Hybride a notamment permis de déterminer son potentiel d’économie de carburant et, par le fait même, de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

« Grâce à une excellente collaboration de tous les partenaires, le projet d’évaluation technologie s’est avéré un succès, notamment sur le plan des gains énergétiques », a déclaré le président du conseil d’administration de la STM, Michel Labrecque. « En effet, la technologie hybride série permet une réduction de carburant d’environ 37 % en milieu urbain comme c’est le cas à Montréal, par rapport à une propulsion standard, ce qui représente une diminution proportionnelle pour les émissions de GES. Ce projet nous a en outre permis de nous familiariser avec une nouvelle technologie de motorisation hybride. Il s’agit de la même qui a été choisie par les sociétés de transport du Québec dans le cadre du récent appel d’offres pour l’acquisition de bus hybrides réguliers, lequel a été piloté par AVT (Société de gestion et d’acquisition de véhicules et systèmes de transport) ».

« Il s’agit d’une excellente opportunité que le Réseau de transport de Longueuil n’a pas hésité à saisir afin de se familiariser avec une motorisation d’autobus hybride série. Cet essai nous permet d’en apprendre davantage sur la conduite, l’exploitation, la fiabilité ainsi que sur l’attrait pour la clientèle et les employés face à ce type de véhicule », a mentionné Caroline St-Hilaire, présidente du RTL et mairesse de Longueuil. « Les résultats des essais sur route ont rencontré les attentes et les objectifs que nous nous sommes fixés en termes de virage vert, entre autre par la réduction considérable de l’empreinte environnementale de nos activités », d’ajouter madame St-Hilaire.

« Cette coopération entre IVECO BUS, les sociétés de transport du Québec et AVT a été un réel succès tant sur le plan technique que humainement. Les résultats de consommation obtenus sont très bons et cohérents avec les valeurs observées sur notre flotte en circulation en Europe. Par an, chacun des bus hybrides articulés diesel-électrique IVECO BUS en exploitation, évite le rejet dans l’atmosphère de 37 tonnes de gaz à effet de serre!  Nous sommes ravis de voir que le Québec prend la voie de l’hybride à bras le corps, c’est une stratégie en phase avec la nôtre » a ajouté M. Pierre Lahutte, Vice-Président d’IVECO, en charge de l’activité Bus.

Le rapport sommaire de cet essai technologique est disponible sur les sites Internet de AVT (www.gestionavt.com), de la STM (www.stm.info) et du RTL (www.rtl-longueuil.qc.ca).

Le volet du projet réalisé par la STM
La période d’essais à la STM, qui s’est déroulée sur quatre mois, soit du 7 mai au 31 août 2012, avait pour objectif de mesurer la performance globale et l’impact environnemental de la mise en service du Citelis Hybride série à propulsion hybride diesel-électrique, et ce, dans des conditions estivales. Dans cette même période, les autobus témoins ont consommés 82,5 litres par 100 km, ce qui représente une économie de 31,5 litres par 100 km, soit 37,5% en faveur du Citelis. Le véhicule européen était jumelé à un bus articulé à propulsion biodiesel pour agir comme bus « témoin ». Ils ont ainsi parcouru quelque 2 050 km sur les mêmes circuits où circulent déjà des bus articulés, durant les jours de semaine, sur les lignes 80 / 435 – du Parc, 139 / 439 – Pie-IX, 69 – Gouin, 100 – Métropolitain, 121 – Sauvé et 67 / 467 – Saint-Michel.

Ces résultats sont comparables à ceux obtenus dans le cadre du Programme de démonstration en transport urbain (PDTU) réalisé en 2008-2009. Ce projet, mené conjointement par la STO et la STM, visait à évaluer la capacité des bus à propulsion hybride diesel-électrique à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le transport en commun à Gatineau et à Montréal. Ces bus étaient jumelés à des bus à propulsion biodiesel standard de même génération, qui agissaient comme bus témoins pour parcourir les mêmes circuits dans des conditions climatiques variées.

Le volet du RTL
Au RTL, la période d’essais a eu lieu du 24 septembre au 2 novembre 2012 et ce, dans des conditions climatiques automnales. Tout comme au STM, ces essais ont permis d’évaluer la performance globale du véhicule et l’impact environnemental de la mise en service du Citelis Hybride série à propulsion hybride diesel-électrique. Dans le cadre de ces essais, le Citelis Hybride série a été jumelé à un « bus témoin »; un bus articulé à propulsion diesel. Les deux véhicules ont parcouru le même circuit, soit la ligne 45 Express, entre les terminus Panama et Centre-Ville.

Durant ces six semaines d’essais, ce sont 8 201 km qui ont été parcourus enregistrant une consommation de carburant largement inférieure à celle du bus de référence. Dans cette même période, les bus témoins ont consommé 46,5 litres par 100 km, ce qui représente une économie de 13,6 litres par 100 km, soit 30,1% en faveur du Citelis; résultat spectaculaire car la propulsion hybride n’est pas à son meilleur sur un circuit express comme celui de la ligne 45. Une partie de cette économie découle des différences techniques entre le bus hybride de la société européenne Irisbus-Iveco aux normes européennes et le bus de référence Novabus, sans qu’il soit toutefois possible de départager la part « Iveco »  de la part « hybride ».

SOURCE : Société de transport de Montréal

Suivez-moi

Jean-Claude Cousineau

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Les derniers articles par Jean-Claude Cousineau (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *