L’outil ultime du composteur: l’aérateur à ailettes

aerateur ailettes compostCompostant depuis moins d’un an, je me suis aperçu assez rapidement que j’étais plutôt mal outillé afin d’optimiser mon processus de compostage. Avec un composteur profond et étroit comme le mien , une pelle n’est pas très commode pour retourner le compost et assurer une bonne aération du tas. Un outil plus approprié me manquait donc. Cet outil c’était un aérateur à ailettes. Mais encore fallait-il réussir à se le procurer…

Après avoir fait des vérifications dans les grandes surfaces telles que Canadian TireRona et Home Dépot je me suis finalement informé au grossiste en produits environnementaux “NOVA Envirocom” via courriel.

Dans un premier temps, je me suis informé afin de savoir s’il était possible de s’en procurer un chez un détaillant près de chez moi. Réponse: le plus près était situé sur la rive sud de Montréal. Cela ne me convenait guère.

Je me suis donc enquis de la possibilité de l’acheter directement d’eux. La réponse étant positive j’ai donc passé ma commande. Coût unitaire: 19$ Frais de livraison: 9$  Comme je m’en suis procuré deux ( c’est un beau cadeau pour la fête des pères lorsqu’on a un père adepte du compostage comme le mien ), le total s’est élevé à 51.89$ après taxes. 2 jours après je les recevais à la maison.

Maintenant, comment ça fonctionne ? C’est extrêmement simple mais un peu plus complexe à expliquer. Je vais donc reprendre l’explication provenant du guide officiel en matière de compostage domestique au Québec ” Le compostage facilité ”  que je vais illustrer de 3 photos que j’ai prises afin de rendre le tout plus visuel. aerateur ailettes compostaerateur ailette compostcompost aerateur ailettes

L’aérateur est constitué d’une longue tige au bout de laquelle se trouvent deux ailettes. Une fois enfoncées dans le tas, les ailettes de l’aérateur s’ouvriront lorsqu’on le tirera vers le haut. Il suffit de plonger l’aérateur à plusieurs reprises à différents endroits du tas. L’aérateur ainsi plongé dans le tas permet la circulation de l’air et facilite le transport des organismes décomposeurs (accélérant naturel) vers la surface. L’aération ainsi faite évite de faire des retournements fréquents et aide à garder la chaleur interne du tas.

Et pourquoi aérer le compost ? Voici ce qu’on peut lire…

Concernant l’aération 

L’aération est un élément essentiel pour la réussite du compostage puisque la présence d’oxygène dans le tas de compost est indispensable à la survie des organismes décomposeurs. Aérer le tas de compost réactivera les bactéries et permettra aux organismes décomposeurs de travailler plus rapidement et donc de réchauffer le tas. Le processus de décomposition sera alors plus rapide si le tas est régulièrement aéré. Un tas non aéré peut fermenter au lieu de décomposer. L’aération du tas de compost exige toutefois un peu d’effort! Une pelle, une fourche, un petit triangle à jardiner ou un aérateur sont de bons outils pour faciliter
le travail.

Le moins que l’on puisse dire est que l’aérateur à compost est un outil très efficace. Les premières utilisations ont été quelque peu odorantes puisque les matières dans le fond de mon composteur étaient très humides et putréfiées suite à un manque d’oxygène (avec ma pelle je ne pouvais les atteindre et les retourner). En les ramenant sur le dessus elles ont donc libéré leur odeur à la surface. Mais depuis que j’utilise mon aérateur, mon compost est totalement inodore et je constate une accélération dans le processus de décomposition.

Lorsque les matières sont encore relativement fraîches, l’outil permet de les retourner et de les mélanger. Si le tas contient de petites branches enchevêtrées ça devient assez forçant puisqu’on se trouve à soulever tout ce qui est au dessus lorsqu’on retire l’aérateur (il faut d’ailleurs être attentif afin de ne rien faire déborder en dehors du composteur). Lorsque la matière est passablement décomposée, l’aérateur s’enfonce facilement jusqu’au fond du composteur et les ailettes se contentent de creuser un sillon qui permet d’oxygéner le tas de compost lorsqu’on retire l’aérateur.

La conclusion ? Disons que ma pelle est définitivement remisée…

Suivez-moi

2 réflexions sur « L’outil ultime du composteur: l’aérateur à ailettes »

  1. Bonjour, j’ai été sur le site de NovaEnvirocom et je n’ai rien trouvé sur les aérateurs de compost. Pouvez-vous me donner plus de détails?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *