Les consommateurs canadiens s’opposent à l’approbation d’une pomme génétiquement modifiée qui ne brunit pas

Logo Fédération des producteurs de pommes du Québec - Sondage pommes OGMLa Fédération des producteurs de pommes du Québec (FPPQ), en partenariat avec la BC Fruit Growers’ Association, a dévoilé le 4 juillet dernier les résultats d’un sondage réalisé auprès des Canadiens sur les aliments génétiquement modifiés. On a demandé aux Canadiens s’ils étaient en faveur de l’approbation d’une pomme génétiquement modifiée pour contrôler le brunissement. 69 % des répondants se sont prononcés contre son approbation par le gouvernement.

De plus, les résultats du sondage démontrent que 76 % des répondants croient que le gouvernement fédéral n’a pas mis à la disposition de sa population suffisamment d’information sur les aliments génétiquement modifiés pour que ceux-ci puissent prendre une décision éclairée. Également, on a aussi observé que 9 % de la population canadienne n’a jamais entendu l’expression « aliment génétiquement modifié ». ( Note: si jamais il s’agit de votre cas, sachez qu’il existe un guide intitulé “OGM 101” que vous pouvez télécharger gratuitement qui explique qui ils sont, à quoi ils servent, où et dans quoi on les retrouve et les enjeux qu’ils soulèvent )

Pour consulter les résultats détaillés du sondage, cliquez ici

La réalisation de ce sondage fait suite à une demande de la part d’une compagnie de biotechnologie de la Colombie-Britannique qui a adressé une demande au gouvernement canadien afin de faire approuver la « pomme Artic », modifiée génétiquement afin de contrôler le brunissement.  Lorsqu’elle est coupée, la pomme ne brunit pas, ce qui représente principalement un avantage esthétique et améliore aussi l’efficacité du traitement des pommes fraîchement coupées pour les transformateurs alimentaires. La Fédération des producteurs de pommes du Québec est préoccupée et s’oppose à la venue d’une pomme génétiquement modifiée sur les marchés, car elle croit que les consommateurs se méfient et que cela pourrait avoir un impact négatif sur la consommation et le commerce des pommes au Canada.

Pour lire le communiqué émis par la Fédération des Producteurs de Pommes du Québec intitulé “Un sondage révèle que les consommateurs canadiens se méfient des aliments génétiquement modifiés”, cliquez ici

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *