Voitures à essence et électriques: comparaison des émissions de gaz à effet de serre sur leur durée de vie

Recharge d'une Nissan Leaf à une borne du Réseau Électrique du RONA à Anjou
Crédit photo: Jean-Claude Cousineau

Aujourd’hui le physicien Pierre Langlois nous parle d’une étude fort intéressante, publiée dans le Vancouver Observer,  qui compare la quantité de gaz à effet de serre (GES) émise par les différents types de voitures (à essence, hybrides, hybrides branchables et tout électriques), durant la vie de ces véhicules ( incluant la fabrication ).

Dans le cadre d’une entente nouée avec le physicien Pierre Langlois , Éco-Énergie à Montréal et Roulezelectrique ont obtenu le privilège de vous présenter le contenu intégral des infolettres qu’il publie sur une base régulière. Mentionnons que Pierre Langlois est consultant en mobilité durable, auteur et conférencier. Il est d’ailleurs l’auteur du livre Rouler Sans Pétrole, publié aux Éditions MultiMondes. On a pu l’apercevoir au petit écran dans des reportages consacrés aux hybrides rechargeables et aux batteries et voitures électriques, à l’émission Découverte, entre autres, où il a témoigné en tant qu’expert. Un gros merci à lui.

Voitures à essence et électriques: comparaison des gaz à effet de serre sur la vie des voitures‏

Bonjour à tous

L’un d’entre vous, John Burcombe, vient de m’envoyer un lien vers une étude fort intéressante sur les gaz à effet de serre (GES) émis par les différents types de voitures (à essence, hybrides, hybrides branchables et tout électriques), sur la vie des véhicules, incluant les émissions occasionnées par leur fabrication. Cette étude, réalisée par Barry Saxifrage, à été publiée dans le Vancouver Observer, du 17 avril 2013. Voir:

Do electric cars cause more or less climate pollution than gasoline cars? Take a look.

Les résultats de cette étude ont été compilés dans un graphique principal que voici

Comparaison des émissions de gaz à effet de serre (GES) entre les voitures à essence et électriques
Pour visionner le graphique pleine grandeur sur le site du Vancouver Observer, cliquez ICI

Les résultats sont exprimés en tonnes de CO2 émis sur la vie des véhicules, en supposant qu’ils parcourent 320 000 km.

La portion en noir correspond aux GES émis lors de la fabrication des véhicules. La portion en violet ce sont les GES produits lors de la fabrication des batteries. La portion vert kaki ce sont les GES résultant de la production et la combustion de l’essence. Et finalement la portion orangée ce sont les GES émis par les centrales électriques pour l’électricité consommée par une voiture électrique Nissan Leaf (voiture tout électrique, «all electric») ou une Prius branchable (voiture hybride branchable, «plug-in hybrid»).

Pour la Prius branchable (autonomie électrique de 20 km), on considère qu’elle parcourt le tiers de son kilométrage à l’électricité. Les GES auraient été bien moindres avec une Chevrolet Volt, qui peut parcourir 64 km en mode électrique sur une pleine charge.

Il est possible que certaines voitures branchables (tout électriques ou hybrides branchables) aient besoin d’une deuxième batterie sur la vie du véhicule, auquel cas il faudrait doubler la portion en violet.

Les principales constatations sont les suivantes:

    1)  les GES émis pour la fabrication d’une voiture entièrement électrique (incluant la batterie) sont environ le double des GES émis pour la fabrication d’une voiture à essence

    2)  pour les véhicules à essence, la très grande majorité des GES provient de l’essence consommée

    3)  dans la plupart des régions, les voitures consommant de l’électricité créent moins de GES que la meilleure voiture à essence (Prius ordinaire)

    4) dans les régions où la production d’électricité est plus dépendante du charbon, rouler à l’électricité crée des GES en quantité similaire aux voitures à essence

   
Remarquez bien la première barre horizontale en haut du graphique, qui correspond à une voiture électrique rechargée au Québec. On est bénis des Dieux!


Bien cordialement

Pierre Langlois, Ph.D., physicien
Consultant en mobilité durable,
Auteur et conférencier

Téléphone : 418-875-0380
Courriel: pierrel@coopcscf.com
Site Internet: www.planglois.com

Pierre Langlois - consultant mobilité durable - auteur - rouler sans pétrole

L’information et la solidarité sont les deux piliers des véritables changements

Pour consulter les archives des infolettres de Pierre Langlois, cliquez ICI


Suivez-moi

Une réflexion sur « Voitures à essence et électriques: comparaison des émissions de gaz à effet de serre sur leur durée de vie »

  1. Hmmm et que dire de l’empreinte GES d’un véhicule converti?

    Au sujet des conversions DIY ou commerciale au Québec, y a-t-il du nouveau de ce côté?

    Loïc Daigneault a-t-il été kidnappé par les Pétrolières ou par la SAAQ?

    Je blague, mais l’obstructionnisme dont fait preuve cette dernière me fâche!

    Est-ce vrai qu’ils exigent pour l’homologation des tests d’impact? Des FEA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *