Le premier projet de recyclage de batteries lithium-ion au Québec reçoit l’appui de TDDC et un financement de 3,8 M $

Seneca, une firme œuvrant en ingénierie des procédés industriels de transformation de la matière, est fière d’annoncer que le consortium du projet de Recyclage Lithion, dont elle fait partie, a reçu un financement de 3,8 M $ de Technologies du développement durable Canada (TDDC).

« Nous sommes heureux que Recyclage Lithion reçoive l’appui de TDDC. Le marché des véhicules électriques est en croissance, mais il n’existe pas de solution durable pour le recyclage de leurs batteries lithium-ion, a déclaré le président de Seneca, Benoit Couture. Le procédé novateur et breveté que nous avons développé pour Recyclage Lithion permet de revaloriser jusqu’à 95 % des composants de ces batteries de façon écologique et économiquement viable. Nous sommes enthousiastes à l’idée de contribuer à la transition vers une économie circulaire. »

Recyclage Lithion permettra le recyclage de tous les types de batteries lithium-ion (LiB), un aspect essentiel au développement durable de l’électrification des transports. Le consortium qui réalise ce projet regroupe Seneca, le CEPROCQ, Appel à Recycler, ainsi que le Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie (CEÉTSE) d’Hydro-Québec.

« TDDC est fière d’appuyer Recyclage Lithion dans ses efforts pour s’attaquer à l’enjeu du recyclage des batteries lithium-ion. Ces batteries sont essentielles au fonctionnement de nos voitures électriques, de nos téléphones intelligents et de nos tablettes. Trouver des façons durables de les recycler contribuera à faire du Canada un endroit plus vert et plus en santé, » a déclaré Leah Lawrence, présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada.

Recyclage Lithion vise un développement vers la commercialisation mondiale de sa technologie, qui débutera par la construction, au Québec, d’une usine pilote de recyclage des batteries lithium-ion d’une capacité de 200 tm/an en 2019.

Son procédé permet de récupérer les composants de grande valeur des batteries lithium-ion, comme le cobalt, le lithium et le graphite, pour qu’ils puissent ensuite être réutilisés directement par les fabricants de batteries. À l’heure actuelle, la plupart des batteries lithium-ion récupérées et détournées des sites d’enfouissement sont traitées par des procédés qui ont une empreinte environnementale et un taux d’efficacité beaucoup moins performants. Le procédé mis de l’avant par Recyclage Lithion permettra d’offrir une solution de rechange performante et durable à cet enjeu.

Suivez-moi

cousjoo

Jean-Claude Cousineau est le fondateur du site Éco-Énergie à Montréal. Depuis avril 2015 il travaille pour Les Entreprises Ecosolaris. Ilest responsable du département dédié aux bornes de recharge et accessoires pour voitures électriques
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *