Voitures électriques du Québec

Vous êtes un automobiliste urbain qui roule moins de 100km par jour ? Vous utilisez votre voiture pour faire votre épicerie et quelques emplettes ou encore votre travail se trouve à moins de 50km de votre domicile ? Alors que diriez-vous d’une voiture électrique ? La compagnie “Voitures électriques du Québec (VEQ)” travaille à mettre en marché une telle voiture.


VEQ se procure des voitures usagées en bon état auprès de ses fournisseurs, retire le moteur à essence, le radiateur, le réservoir à essence, etc… Par la suite, VEQ installe des batteries, un moteur électrique et divers autres composants pour finalement obtenir une voiture 100% électrique, qui ne pollue pas, et qui n’a aucune émission de CO2.

La vitesse maximale sera de 120 km/h, l’autonomie de 80-100 km et le coût en électricité sera de 1,80$ pour parcourir la distance. C’est économique lorsque l’on sait que pour parcourir cette même distance avec une voiture à essence il en coûterait environ 10$ pour une voiture consommant 8l au 100km.

Malheuseusement si vous désirez parcourir une plus grande distance vous devrez vous arrêter pour charger les batteries au plomb-acide à décharge profonde. Un processus qui durera de 8 à 12 heures. Il semblerait qu’une version avec génératrice à essence permettant de parcourir de plus grandes distances verra le jour d’ici peu.

Les batteries ont une durée de vie d’environ 60000km. Si vous faites 50km aller-retour au travail à chaque jour, c’est approximativement 1200 recharge. À 200 jours de travail par année, cela équivaut à environ 6 ans. Après cela, on doit les remplacer au coût de 3500$.

Voici le lien vers quelques questions que vous pourriez vous poser: Cliquez ici

La seule question qui vient toujours me hanter est la pollution engendrée par toutes ces batteries lorsqu’elles ne sont plus utilisables. Comment sont-elles recyclées et quel est le pourcentage des composantes qui se retrouve au dépotoir ? Est-ce que quelqu’un connaîtrait la réponse ?

Autre article pouvant vous intéresser: VEQ passe aux batteries Lithium Fer/Phosphate


Suivez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *